Pour son premier match européen à domicile depuis le 29 novembre 2018 et un partage vierge contre les Slovaques du Spartak Trnava en Europa League, Anderlecht a directement mis le pied sur le ballon. Malgré quelques accélérations sur son flanc gauche d'Anouar Ait El Hadj, il a fallu attendre la 19e minute pour voir Benito Raman, de la tête, obtenir la première véritable occasion. Ce même Raman a ensuite vu le gardien adverse Alen Sherri repousser son tir à bout portant (25e).

Laçi, 4e du défunt championnat albanais, a logiquement fini par rompre. Une récupération haute de Raman a trouvé KieseThelin qui, bien que déséquilibré, a glissé à Francis Amuzu dont le tir n'a laissé aucune chance à Sherri (1-0, 32e). En difficulté dans le jeu, les Albanais ont dû attendre une phase arrêtée pour se montrer dangereux. Mais le coup franc d'Iljasa Zulfiji, concédé par Killian Sardella, est passé au-dessus de la transversale mauve (37e).

Le stade, rempli au tiers de sa capacité, soit près de 6.500 personnes, a donné de la voix au retour des vestiaires. Après une tentative de Raman à côté du cadre (52e), Lushkja a testé la vigilance de Van Crombrugghe (54e) alors que Guindo a fait preuve de maladresse en phase de conclusion (66e).

Yari Verschaeren, monté au jeu un peu plus tôt et bien décalé par Joshua Cullen, a profité d'une perte de balle dans l'arrière-garde albanaise pour doubler la mise (2-0, 71e) après un joli crochet sur le gardien albanais. Laçi, qui n'a pas baissé les bras et montré le nez à la fenêtre à plusieurs reprises, a réduit l'écart dans les dernières minutes. Lushkja, trop libre dans le rectangle mauve, a marqué d'un tir croisé (2-1, 84e). La fin de match, jouée sur un rythme plus lent, n'aura rien changé à l'issue de cette double confrontation.

Anderlecht défiera le vainqueur du duel entre les Néerlandais de Vitesse et les Irlandais de Dundalk. L'aller est prévu le 19 août à Bruxelles, le retour le 26 août. Malheur au perdant, dont le parcours sur la scène européenne sera terminé. Dimanche, le RSCA tentera de surfer sur la vague de sa qualification pour tenter de prendre les trois points sur le terrain du Cercle de Bruges.

null, iStock
null © iStock

LA GANTOISE REDRESSE LA SITUATION EN LETTONIE

La Gantoise, qui restait sur cinq matches sans victoire, s'est qualifiée pour les barrages de la Conference League jeudi à Riga. Après avoir concédé le partage à domicile (2-2), les Buffalos se sont imposés grâce à un but de Joseph Okumu (73e). Lors des barrages, Gand affrontera Rakow, qui a éliminé le Rubin Kazan, réduit à dix suite à l'exclusion de Ilya Samoshnikov (106e). La formation polonaise s'est imposée 0-1 grâce à un but de Vladislavs Gutkovskis dans les prolongations (111e).

Par rapport au match aller, Hein Vanhaezebrouck a aligné une équipe à vocation offensive et a placé devant la défense un duo composé de Vadis Odjidja et de Julien de Sart, qui ont pris la place de Sven Kums et d'Adewale Oladoye. Au coup d'envoi, les Buffalos ont confirmé leurs intentions avec Gianni Bruno, qui a profité de l'espace libre devant lui (3e), et Andrew Hjulsager, qui a obligé Vytautas Cerniauskas à effectuer un arrêt (5e).

Gand était le maître du jeu et Riga éprouvait du mal à garder le ballon dans son groupe. S'ils se sont souvent présentés en position de tir, les Gantois ont dû patienter avant d'inquiéter le gardien letton.

En effet, les tentatives de Bruno Godeau (17e) et de De Sart (20e) ont été déviées alors que les frappes de Hjulsager (25e), Tarik Tissouidali (33e), Christopher Opéri (37e) et Michael Ngadeu-Ngadjui (38e) n'étaient pas cadrées. Enfin, quand Tissoudali a frappé juste, Cerniauskas a dévié in extrémis le ballon sur la transversale (40e). Gand n'a pas attendu pour se mettre en évidence en seconde période mais aucun Buffalo n'est parvenu à dévier le centre d'Odjidja (47e). Le scénario n'a pas changé avec des Gantois à la recherche de l'ouverture face à des Lettons, qui s'étaient à nouveau volontairement repliés.

Une option qui leur allait bien puisqu'ils n'étaient guère en difficulté. Vanhaezebrouck a dû se résigner à effectuer un double changement avec Laurent Depoitre et Giorgi Chakvetadze, dont c'étaient les premières minutes de jeu après une longue blessure, à la place de Bruno et Hjulsager (63e). Placé au second poteau sur un coup franc d'Opéri, De Sart a centré pour Okumu, qui a inscrit l'unique but de la rencontre (73e, 0-1).

Pour son premier match européen à domicile depuis le 29 novembre 2018 et un partage vierge contre les Slovaques du Spartak Trnava en Europa League, Anderlecht a directement mis le pied sur le ballon. Malgré quelques accélérations sur son flanc gauche d'Anouar Ait El Hadj, il a fallu attendre la 19e minute pour voir Benito Raman, de la tête, obtenir la première véritable occasion. Ce même Raman a ensuite vu le gardien adverse Alen Sherri repousser son tir à bout portant (25e).Laçi, 4e du défunt championnat albanais, a logiquement fini par rompre. Une récupération haute de Raman a trouvé KieseThelin qui, bien que déséquilibré, a glissé à Francis Amuzu dont le tir n'a laissé aucune chance à Sherri (1-0, 32e). En difficulté dans le jeu, les Albanais ont dû attendre une phase arrêtée pour se montrer dangereux. Mais le coup franc d'Iljasa Zulfiji, concédé par Killian Sardella, est passé au-dessus de la transversale mauve (37e).Le stade, rempli au tiers de sa capacité, soit près de 6.500 personnes, a donné de la voix au retour des vestiaires. Après une tentative de Raman à côté du cadre (52e), Lushkja a testé la vigilance de Van Crombrugghe (54e) alors que Guindo a fait preuve de maladresse en phase de conclusion (66e).Yari Verschaeren, monté au jeu un peu plus tôt et bien décalé par Joshua Cullen, a profité d'une perte de balle dans l'arrière-garde albanaise pour doubler la mise (2-0, 71e) après un joli crochet sur le gardien albanais. Laçi, qui n'a pas baissé les bras et montré le nez à la fenêtre à plusieurs reprises, a réduit l'écart dans les dernières minutes. Lushkja, trop libre dans le rectangle mauve, a marqué d'un tir croisé (2-1, 84e). La fin de match, jouée sur un rythme plus lent, n'aura rien changé à l'issue de cette double confrontation.Anderlecht défiera le vainqueur du duel entre les Néerlandais de Vitesse et les Irlandais de Dundalk. L'aller est prévu le 19 août à Bruxelles, le retour le 26 août. Malheur au perdant, dont le parcours sur la scène européenne sera terminé. Dimanche, le RSCA tentera de surfer sur la vague de sa qualification pour tenter de prendre les trois points sur le terrain du Cercle de Bruges.LA GANTOISE REDRESSE LA SITUATION EN LETTONIE La Gantoise, qui restait sur cinq matches sans victoire, s'est qualifiée pour les barrages de la Conference League jeudi à Riga. Après avoir concédé le partage à domicile (2-2), les Buffalos se sont imposés grâce à un but de Joseph Okumu (73e). Lors des barrages, Gand affrontera Rakow, qui a éliminé le Rubin Kazan, réduit à dix suite à l'exclusion de Ilya Samoshnikov (106e). La formation polonaise s'est imposée 0-1 grâce à un but de Vladislavs Gutkovskis dans les prolongations (111e). Par rapport au match aller, Hein Vanhaezebrouck a aligné une équipe à vocation offensive et a placé devant la défense un duo composé de Vadis Odjidja et de Julien de Sart, qui ont pris la place de Sven Kums et d'Adewale Oladoye. Au coup d'envoi, les Buffalos ont confirmé leurs intentions avec Gianni Bruno, qui a profité de l'espace libre devant lui (3e), et Andrew Hjulsager, qui a obligé Vytautas Cerniauskas à effectuer un arrêt (5e). Gand était le maître du jeu et Riga éprouvait du mal à garder le ballon dans son groupe. S'ils se sont souvent présentés en position de tir, les Gantois ont dû patienter avant d'inquiéter le gardien letton. En effet, les tentatives de Bruno Godeau (17e) et de De Sart (20e) ont été déviées alors que les frappes de Hjulsager (25e), Tarik Tissouidali (33e), Christopher Opéri (37e) et Michael Ngadeu-Ngadjui (38e) n'étaient pas cadrées. Enfin, quand Tissoudali a frappé juste, Cerniauskas a dévié in extrémis le ballon sur la transversale (40e). Gand n'a pas attendu pour se mettre en évidence en seconde période mais aucun Buffalo n'est parvenu à dévier le centre d'Odjidja (47e). Le scénario n'a pas changé avec des Gantois à la recherche de l'ouverture face à des Lettons, qui s'étaient à nouveau volontairement repliés. Une option qui leur allait bien puisqu'ils n'étaient guère en difficulté. Vanhaezebrouck a dû se résigner à effectuer un double changement avec Laurent Depoitre et Giorgi Chakvetadze, dont c'étaient les premières minutes de jeu après une longue blessure, à la place de Bruno et Hjulsager (63e). Placé au second poteau sur un coup franc d'Opéri, De Sart a centré pour Okumu, qui a inscrit l'unique but de la rencontre (73e, 0-1).