En prélude de la rencontre de dimanche face au Standard de Liège en Jupiler Pro League, Hein Vanhaezebrouck décidait d'offrir à Sven Kums sa première titularisation de la saison. Evgen Makarenko prenait ainsi place sur le banc. Alexis Saelemaekers suspendu, c'est le jeune Francis Amuzu qui était choisi par l'entraîneur d'Anderlecht pour arpenter le flanc gauche.

Sur une pelouse compliquée, les deux équipes ne parvenaient pas à développer leur jeu en première période. L'attaquant d'Anderlecht Nany Dimata héritait tout d'abord de la première véritable occasion à la 38e mais ne parvenait pas à cadrer sa tête. Quatre minutes plus tard, Knowledge Musona tentait sa chance de loin sans accrocher le cadre.

La deuxième mi-temps démarrait comme la première, sans véritable occasion. Après une première tête slovaque qui passait au-dessus, Amuzu voyait son centre-tir être repoussé par la transversale à la 69e. Dix minutes plus tard, les Slovaques faisaient preuve de réalisme sur leur première occasion cadrée. À la réception d'un corner, Matej Oravec (79e) mettait les locaux aux commandes de la tête. Malgré une dernière tentative de la tête de Ognjen Vranjes en fin de rencontre, Anderlecht ne parvenait pas à égaliser.

Dans l'autre rencontre du groupe, les Croates du Dinamo Zagreb se sont offerts les Turcs du Fenerbahce à domicile (4-1). Ivan Sunjic (16e) et Izet Hajrovic (27e) ont tout d'abord donné une avance de deux buts aux locaux en première mi-temps avant que Roman Neustadter (47e) ne réduise la marque en début de seconde période. Hajrovic a permis aux Croates de prendre à nouveau deux buts d'écart à la 57e avant que l'Espagnol Dani Olmo ne creuse encore plus l'écart trois minutes plus tard.

"Si tu ne défends pas rigoureusement, tu encaisses"

Anderlecht a très mal débuté sa campagne européenne, s'inclinant 1-0 sur la pelouse du Spartak Trnava. "Ce n'est pas tout d'avoir de la taille mais en faire bon usage c'est autre chose. Si tu ne défends pas rigoureusement, tu encaisses", a dit l'entraîneur bruxellois Hein Vanhaezebrouck après la rencontre.

Peu inspiré, le Sporting n'a que trop rarement inquiété le portier adverse sur une pelouse compliquée. Réalistes, les Slovaques marquaient l'unique but de la rencontre sur un corner à la 79e sur une tête de Matej Oravec. "On prend chaque fois des buts sur phases arrêtées, c'est ce qu'il s'est déjà passé à Bruges et à Genk déjà", a regretté le T1 bruxellois au micro de la RTBF. "Ils ont mis un bon ballon sur corner et cela nous coûte la victoire."

Le club présidé par Marc Coucke enregistre donc son quatrième match sans victoire de rang après des défaites au Club de Bruges (2-1) et à Genk (1-0) ainsi qu'un partage à l'Antwerp (1-1). De plus, les Mauves accueilleront dimanche (18h) le Standard dans le Clasico du championnat. "On a du mal à créer du danger. Il va falloir retourner au boulot, à moi de trouver des solutions", a ajouté Vanhaezebrouck, qui a tenu à souligner les bonnes performances de Francis Amuzu et Kenneth Saief.

En prélude de la rencontre de dimanche face au Standard de Liège en Jupiler Pro League, Hein Vanhaezebrouck décidait d'offrir à Sven Kums sa première titularisation de la saison. Evgen Makarenko prenait ainsi place sur le banc. Alexis Saelemaekers suspendu, c'est le jeune Francis Amuzu qui était choisi par l'entraîneur d'Anderlecht pour arpenter le flanc gauche. Sur une pelouse compliquée, les deux équipes ne parvenaient pas à développer leur jeu en première période. L'attaquant d'Anderlecht Nany Dimata héritait tout d'abord de la première véritable occasion à la 38e mais ne parvenait pas à cadrer sa tête. Quatre minutes plus tard, Knowledge Musona tentait sa chance de loin sans accrocher le cadre. La deuxième mi-temps démarrait comme la première, sans véritable occasion. Après une première tête slovaque qui passait au-dessus, Amuzu voyait son centre-tir être repoussé par la transversale à la 69e. Dix minutes plus tard, les Slovaques faisaient preuve de réalisme sur leur première occasion cadrée. À la réception d'un corner, Matej Oravec (79e) mettait les locaux aux commandes de la tête. Malgré une dernière tentative de la tête de Ognjen Vranjes en fin de rencontre, Anderlecht ne parvenait pas à égaliser. Dans l'autre rencontre du groupe, les Croates du Dinamo Zagreb se sont offerts les Turcs du Fenerbahce à domicile (4-1). Ivan Sunjic (16e) et Izet Hajrovic (27e) ont tout d'abord donné une avance de deux buts aux locaux en première mi-temps avant que Roman Neustadter (47e) ne réduise la marque en début de seconde période. Hajrovic a permis aux Croates de prendre à nouveau deux buts d'écart à la 57e avant que l'Espagnol Dani Olmo ne creuse encore plus l'écart trois minutes plus tard.