La Commission européenne n'a "pas pris en considération tous les éléments de l'opération litigieuse et de son contexte" et n'a "pas suffisamment démontré que la mesure en cause conférait un avantage" au Real Madrid, explique le Tribunal de l'UE dans son arrêt.