Le Standard (7 pts) est contraint à l'exploit contre les Gunners (10) s'il veut valider son ticket pour les seizièmes de finale sans se soucier de l'issue du match entre Francfort (9) et le Vitoria (2). Une victoire 5-0 serait synonyme de qualification. "Il faut toujours y croire. Tout est possible en football. On va jouer ce match de prestige à fond et nous verrons bien ce qui va se passer", a déclaré le droitier de 23 ans mercredi en conférence de presse à Sclessin.

"On a pris une leçon là-bas"

L'ancien Mouscronnois, déjà 6 buts et 3 assists en 21 apparitions au Standard, est persuadé que les 'Rouches' sont "capables de faire mieux qu'à l'aller", lors la lourde défaite subie à Londres (4-0). "On a reçu une leçon de football là-bas. Mais je suis certain qu'on pourra les mettre en danger."

Le stade de Sclessin, qui sera copieusement garni, offrira assurément une ambiance des grands soirs aux vingt-deux acteurs. "C'est un match qu'on ne joue pas tous les jours, devant beaucoup de monde. On va prendre beaucoup de plaisir et tout donner", a ponctué Amallah.

A noter qu'une défaite de l'Eintracht contre le Vitoria, conjuguée à un succès mosan, qualifierait les troupes de Michel Preud'homme. En cas de partage entre Allemands et Portugais, le Standard devra s'imposer par trois goals d'écart pour accéder aux seizièmes de finale.

Le Standard (7 pts) est contraint à l'exploit contre les Gunners (10) s'il veut valider son ticket pour les seizièmes de finale sans se soucier de l'issue du match entre Francfort (9) et le Vitoria (2). Une victoire 5-0 serait synonyme de qualification. "Il faut toujours y croire. Tout est possible en football. On va jouer ce match de prestige à fond et nous verrons bien ce qui va se passer", a déclaré le droitier de 23 ans mercredi en conférence de presse à Sclessin. L'ancien Mouscronnois, déjà 6 buts et 3 assists en 21 apparitions au Standard, est persuadé que les 'Rouches' sont "capables de faire mieux qu'à l'aller", lors la lourde défaite subie à Londres (4-0). "On a reçu une leçon de football là-bas. Mais je suis certain qu'on pourra les mettre en danger." Le stade de Sclessin, qui sera copieusement garni, offrira assurément une ambiance des grands soirs aux vingt-deux acteurs. "C'est un match qu'on ne joue pas tous les jours, devant beaucoup de monde. On va prendre beaucoup de plaisir et tout donner", a ponctué Amallah. A noter qu'une défaite de l'Eintracht contre le Vitoria, conjuguée à un succès mosan, qualifierait les troupes de Michel Preud'homme. En cas de partage entre Allemands et Portugais, le Standard devra s'imposer par trois goals d'écart pour accéder aux seizièmes de finale.