Müller, brillant attaquant du Bayern à 31 ans, et Hummels, pilier de la défense de Dortmund à 32 ans, ont été champions du monde 2014 au Brésil. Ils comptent respectivement 100 et 70 sélections.

Quatre ans plus tôt, les deux joueurs avaient remporté le titre de champion du monde au Brésil. Müller et Hummels, respectivement 100 et 70 apparitions avec l'Allemagne, devront apporter leur expérience et guider l'équipe. "Nous avons dû repenser à tout. Un tournoi réussi dépend de beaucoup de choses", a dit le sélectionneur, ajoutant que les deux joueurs avaient disputé une "très grosse saison".

Löw, qui quittera ses fonctions à l'issue du tournoi, a aussi appelé, entre autres, le jeune talent du Bayern Munich Jamal Musiala, 18 ans et 2 caps au compteur, ainsi que Kevin Volland, attaquant de l'AS Monaco.

Le gardien Marc-Andre ter Stegen est absent sur blessure alors que le milieu de terrain du PSG Julian Draxler n'a pas été retenu, à l'instar de Florian Wirtz (Leverkusen), 18 ans.

Les Allemands, qui joueront leurs trois matches du groupe F à Munich, défieront les champions du monde français le 15 juin avant d'affronter le Portugal (19/6) et la Hongrie (23/6).

Müller et Hummels, le retour

Ils avaient été mis d'office à la retraite internationale - avec Jérôme Boateng, non rappelé - en mars 2019, et Löw avait depuis toujours refusé d'envisager leur retour. Interrogé pour savoir s'il avait commis une erreur, le sélectionneur s'est justifié mercredi en présentant sa liste de 26 joueurs: "Non, a-t-il dit, nous avions pris cette décision à l'époque car nous voulions laisser de l'espace et du temps aux jeunes joueurs pour se développer. Mais la pandémie a ralenti cette progression, et c'était maintenant le bon moment pour les rappeler."

"Ils nous connaissent bien, a-t-il poursuivi, ils ont été longtemps en équipe nationale et connaissent notre philosophie. Ils sont respectés et acceptés par les plus jeunes, pour leurs performances et pour leur expérience."

Müller, surtout, semblait incontournable pour Löw, alors qu'il vient de réussir deux saisons au plus haut niveau avec le Bayern Munich, dont il est le principal animateur de l'attaque, avec 15 buts et 24 passes décisives cette saison, toutes compétitions confondues.

Müller, brillant attaquant du Bayern à 31 ans, et Hummels, pilier de la défense de Dortmund à 32 ans, ont été champions du monde 2014 au Brésil. Ils comptent respectivement 100 et 70 sélections.Quatre ans plus tôt, les deux joueurs avaient remporté le titre de champion du monde au Brésil. Müller et Hummels, respectivement 100 et 70 apparitions avec l'Allemagne, devront apporter leur expérience et guider l'équipe. "Nous avons dû repenser à tout. Un tournoi réussi dépend de beaucoup de choses", a dit le sélectionneur, ajoutant que les deux joueurs avaient disputé une "très grosse saison". Löw, qui quittera ses fonctions à l'issue du tournoi, a aussi appelé, entre autres, le jeune talent du Bayern Munich Jamal Musiala, 18 ans et 2 caps au compteur, ainsi que Kevin Volland, attaquant de l'AS Monaco. Le gardien Marc-Andre ter Stegen est absent sur blessure alors que le milieu de terrain du PSG Julian Draxler n'a pas été retenu, à l'instar de Florian Wirtz (Leverkusen), 18 ans. Les Allemands, qui joueront leurs trois matches du groupe F à Munich, défieront les champions du monde français le 15 juin avant d'affronter le Portugal (19/6) et la Hongrie (23/6).Müller et Hummels, le retourIls avaient été mis d'office à la retraite internationale - avec Jérôme Boateng, non rappelé - en mars 2019, et Löw avait depuis toujours refusé d'envisager leur retour. Interrogé pour savoir s'il avait commis une erreur, le sélectionneur s'est justifié mercredi en présentant sa liste de 26 joueurs: "Non, a-t-il dit, nous avions pris cette décision à l'époque car nous voulions laisser de l'espace et du temps aux jeunes joueurs pour se développer. Mais la pandémie a ralenti cette progression, et c'était maintenant le bon moment pour les rappeler." "Ils nous connaissent bien, a-t-il poursuivi, ils ont été longtemps en équipe nationale et connaissent notre philosophie. Ils sont respectés et acceptés par les plus jeunes, pour leurs performances et pour leur expérience."Müller, surtout, semblait incontournable pour Löw, alors qu'il vient de réussir deux saisons au plus haut niveau avec le Bayern Munich, dont il est le principal animateur de l'attaque, avec 15 buts et 24 passes décisives cette saison, toutes compétitions confondues.