"Je dois encore beaucoup apprendre comme back central, mais c'est une position qui offre plus de possibilités de jeu qu'à ma place habituelle à droite de la défense", a expliqué le joueur de l'Atletico Madrid, dimanche, à la sortie de son entraînement avec les Diables à Neerpede.

Lui aussi a eu du mal à digérer la défaite 0-2 jeudi contre la Colombie. "Ce n'est pas agréable, mais je retiens le positif. Mieux vaut jouer ce genre de pays que de rencontrer Saint-Marin. Nous avons créé beaucoup de bons mouvements contre les Colombiens. Il faut surtout retenir le niveau de la première mi-temps. C'est ce niveau-là que nous devons nous efforcer de garder tout un match." Avec la titularisation plus que probable de Van Buyten, Alderweireld devrait retrouver sa place de back droit aux dépens de Thomas Meunier, mardi contre le Japon. Un pays qu'il a déjà affronté au début de sa carrière internationale. "C'était ma deuxième cape pour les Diables (ndlr: le 31 mai 2009). J'avais 20 ans et nous avons pris une 4-0 bien tassé, là-bas au Japon lors de la Kirin Cup." Mais l'équipe nationale a bien changé depuis lors et la carrière de l'Anversois a pris une nouvelle tournure cet été avec son transfert vers L'Atletico. "C'est vrai que mon temps de jeu n'est pas le même qu'à l'Ajax. Mais je suis arrivé dans un club où l'équipe tournait très bien. Je ne regrette certainement pas d'avoir fait le pas parce que sportivement il est intéressant. Je joue de plus en plus pour l'instant, à moi maintenant de tout le temps essayer de me montrer."

"Je dois encore beaucoup apprendre comme back central, mais c'est une position qui offre plus de possibilités de jeu qu'à ma place habituelle à droite de la défense", a expliqué le joueur de l'Atletico Madrid, dimanche, à la sortie de son entraînement avec les Diables à Neerpede. Lui aussi a eu du mal à digérer la défaite 0-2 jeudi contre la Colombie. "Ce n'est pas agréable, mais je retiens le positif. Mieux vaut jouer ce genre de pays que de rencontrer Saint-Marin. Nous avons créé beaucoup de bons mouvements contre les Colombiens. Il faut surtout retenir le niveau de la première mi-temps. C'est ce niveau-là que nous devons nous efforcer de garder tout un match." Avec la titularisation plus que probable de Van Buyten, Alderweireld devrait retrouver sa place de back droit aux dépens de Thomas Meunier, mardi contre le Japon. Un pays qu'il a déjà affronté au début de sa carrière internationale. "C'était ma deuxième cape pour les Diables (ndlr: le 31 mai 2009). J'avais 20 ans et nous avons pris une 4-0 bien tassé, là-bas au Japon lors de la Kirin Cup." Mais l'équipe nationale a bien changé depuis lors et la carrière de l'Anversois a pris une nouvelle tournure cet été avec son transfert vers L'Atletico. "C'est vrai que mon temps de jeu n'est pas le même qu'à l'Ajax. Mais je suis arrivé dans un club où l'équipe tournait très bien. Je ne regrette certainement pas d'avoir fait le pas parce que sportivement il est intéressant. Je joue de plus en plus pour l'instant, à moi maintenant de tout le temps essayer de me montrer."