Cette saison, Sergio Kun Agüero (26 ans) est à la base de 45% des buts de Manchester City: il en a inscrit 17 sur les 38 marqués par les Citizens jusqu'au week-end dernier, en Premier League ainsi que dans le bal des champions. Le buteur argentin est donc plus important pour son club que Lionel Messi ne l'est pour Barcelone (40%, 17 des 42 buts) et Cristiano Ronaldo pour le Real (39%, 26 sur 65). Agüero a été transféré de l'Atletico Madrid à City en été 2011, contre 43 millions d'euros. Depuis, l'Argentin a inscrit 94 buts en 140 matches pour son employeur anglais. A la mi-octobre, il a même réussi quatre buts contre Tottenham, devançant son compatriote Carlos Tevez au rang de meilleur buteur de tous les temps de City en championnat d'Angleterre. Depuis l'arrivée d'Agüero, Manchester a d'ailleurs remporté trois trophées : deux titres, en 2012 et en 2014, et une Coupe en 2011. Dire qu'en 2006, quand il portait le maillot d'Independiente, il avait reçu un bulletin négatif de Felix Magath, qui entraînait alors le Bayern Munich et l'avait jugé trop fainéant...

Par Steve Van Herpe

Cette saison, Sergio Kun Agüero (26 ans) est à la base de 45% des buts de Manchester City: il en a inscrit 17 sur les 38 marqués par les Citizens jusqu'au week-end dernier, en Premier League ainsi que dans le bal des champions. Le buteur argentin est donc plus important pour son club que Lionel Messi ne l'est pour Barcelone (40%, 17 des 42 buts) et Cristiano Ronaldo pour le Real (39%, 26 sur 65). Agüero a été transféré de l'Atletico Madrid à City en été 2011, contre 43 millions d'euros. Depuis, l'Argentin a inscrit 94 buts en 140 matches pour son employeur anglais. A la mi-octobre, il a même réussi quatre buts contre Tottenham, devançant son compatriote Carlos Tevez au rang de meilleur buteur de tous les temps de City en championnat d'Angleterre. Depuis l'arrivée d'Agüero, Manchester a d'ailleurs remporté trois trophées : deux titres, en 2012 et en 2014, et une Coupe en 2011. Dire qu'en 2006, quand il portait le maillot d'Independiente, il avait reçu un bulletin négatif de Felix Magath, qui entraînait alors le Bayern Munich et l'avait jugé trop fainéant... Par Steve Van Herpe