"Je suis proche de ma meilleure forme", affirme Balotelli. Vendredi dernier, il a inscrit, d'un superbe coup franc, l'un des deux buts qui ont permis aux Milanais de l'emporter face à Parme (2-1). Lors des trois premières rencontres que 'Super Mario' a disputées sous ses nouvelles couleurs, il a inscrit quatre buts alors qu'avec City son bilan n'était que d'un seul but en quatorze apparitions.

"C'est une véritable star, celui pour qui l'on se retourne en rue dès la moindre apparition", a raconté Berlusconi sur Radio Lombardia. Les doutes de Berlusconi à propos de l'arrivée de Balotelli semblent se dissiper. Pour rappel, le big boss des Rossoneri l'avait décrit comme une "pomme pourrie".

"J'espère qu'il ne s'écartera pas de cette voie", a poursuivi Berlusconi. "Il arrive à garder la tête froide à l'entraînement comme en match, mais une fois en dehors des terrains nous ne pouvons pas avoir d'emprise sur lui. Mais nous ferons tout pour qu'il ne dépasse pas les bornes."

Le vice-président, Adriano Galliani est également sous le charme. "Ses buts démontrent qu'on ne l'a pas acheté uniquement pour attirer l'attention des médias", lâche Galliani. "C'est un joueur qui inspire les autres, un peu comme Ibrahimovic le fait avec le PSG".

SC

"Je suis proche de ma meilleure forme", affirme Balotelli. Vendredi dernier, il a inscrit, d'un superbe coup franc, l'un des deux buts qui ont permis aux Milanais de l'emporter face à Parme (2-1). Lors des trois premières rencontres que 'Super Mario' a disputées sous ses nouvelles couleurs, il a inscrit quatre buts alors qu'avec City son bilan n'était que d'un seul but en quatorze apparitions. "C'est une véritable star, celui pour qui l'on se retourne en rue dès la moindre apparition", a raconté Berlusconi sur Radio Lombardia. Les doutes de Berlusconi à propos de l'arrivée de Balotelli semblent se dissiper. Pour rappel, le big boss des Rossoneri l'avait décrit comme une "pomme pourrie". "J'espère qu'il ne s'écartera pas de cette voie", a poursuivi Berlusconi. "Il arrive à garder la tête froide à l'entraînement comme en match, mais une fois en dehors des terrains nous ne pouvons pas avoir d'emprise sur lui. Mais nous ferons tout pour qu'il ne dépasse pas les bornes." Le vice-président, Adriano Galliani est également sous le charme. "Ses buts démontrent qu'on ne l'a pas acheté uniquement pour attirer l'attention des médias", lâche Galliani. "C'est un joueur qui inspire les autres, un peu comme Ibrahimovic le fait avec le PSG". SC