Gerónimo Rulli

Le dernier rempart des Sous-marins jaunes. À 29 ans, le gardien argentin a dégouté les Bianconneris lors de la double confrontation en huitième de finale. Un but encaissé après trente secondes de jeu ; infranchissable durant les 179 minutes suivantes. C'est aussi grâce à lui que Villarreal est parvenu à prendre un point face au Réal Madrid (0-0). Prêté par la Real Sociedad à Montpellier durant la saison 2019-2020, le club français a décidé de ne pas lever l'option d'achat. Villarreal a alors sauté sur l'occasion. Avec le succès qu'on connait.

null, iStock
null © iStock

Alfonso Pedraza

C'est le latéral gauche de cette équipe. En bagarre avec Pervis Estupiñán pour la place de titulaire, l'Espagnol se montre davantage décisif offensivement que l'Équatorien. Produit de l'académie de Villarreal, Pedraza a souvent été prêté au début de sa carrière. Il performe à Alaves durant la saison 2017-2018 avec trois buts et six passes décisives. Il revient la saison suivante à Villarreal où il inscrira trois buts et donnera quatre assists. Une dernière pige en prêt lors de la saison 2019-2020 au Bétis Séville avant de s'installer au sein de l'arrière-garde des Groguets. Avec, en point d'orgue, la finale de l'Europa League face à Manchester United durant laquelle il joue 88 minutes.

null, iStock
null © iStock

Juan Foyth

Transféré de Tottenham pour la somme de quinze millions d'euros après un prêt convaincant la saison dernière, Foyth est titulaire au poste de latéral droit. Cette saison, il a commencé 18 rencontres de championnat mais il ne s'est pas encore montré décisif. Ses prestations lui ont permis de retrouver la sélection argentine lors du dernier rassemblement. Comme concurrent au poste d'arrière-droit, l'Argentin a retrouvé son ancien équipier à Tottenham, Serge Aurier. C'était d'ailleurs l'Ivoirien qui avait disputé le match retour à Turin lors de la qualification au tour précédent. Renvoyé sur le banc depuis le 27 février, Foyth n'a pas marqué des points auprès d'Unaï Emery ce week-end puisque Villarreal s'est incliné 2-0 face à Levante.

null, iStock
null © iStock

Yeremi Pino

La pépite de cette équipe. Âgé de seulement 19 ans, Yeremi Pino a profité de la trêve internationale pour inscrire son premier but avec la Roja. C'était face à l'Islande, le 29 mars dernier. De quoi faire le plein de confiance avant de jouer le premier quart de finale de Ligue des Champions de sa jeune carrière. Le 27 février, l'ailier avait marqué la rencontre face à l'Espanyol de son empreinte, en inscrivant quatre buts lors de la victoire des Sous-marins jaunes. Un de la tête, un du pied gauche et deux du pied droit. Preuve que le jeune international sait déjà tout faire ou presque. Sur une pente ascendante depuis la saison dernière, le joueur, déjà évalué à 40 millions d'euros par le site Transfermarkt, pourrait poser beaucoup de problèmes dans le dos de la défense bavaroise.

null, iStock
null © iStock

Boulaye Dia

Il y a cinq ans, le Sénégalais jouait encore au Jura Sud Foot, en National 2, l'équivalent de la quatrième division. Après un passage remarqué au Stade de Reims où il a inscrit quatorze buts la saison dernière, il doit se faire une place dans l'armada offensive de Villarreal qui compte dans ses rangs Paco Alcácer, Arnaut Danjuma et l'inévitable Gerard Moreno. En Liga, l'attaquant sénégalais, titulaire à dix reprises, est décisif toutes les 111 minutes, avec cinq buts et quatre passes décisives en 996 minutes. Après une CAN compliquée, il a inscrit un but important pour la qualification du Sénégal en Coupe du monde. Mais en Champions League, l'attaquant de 25 ans ne s'est pas encore illustré. Si Emery lui accorde sa confiance, Boulaye Dia aura fort à faire face, entre autres, à Niklas Süle et Dayot Upamecano.

Le dernier rempart des Sous-marins jaunes. À 29 ans, le gardien argentin a dégouté les Bianconneris lors de la double confrontation en huitième de finale. Un but encaissé après trente secondes de jeu ; infranchissable durant les 179 minutes suivantes. C'est aussi grâce à lui que Villarreal est parvenu à prendre un point face au Réal Madrid (0-0). Prêté par la Real Sociedad à Montpellier durant la saison 2019-2020, le club français a décidé de ne pas lever l'option d'achat. Villarreal a alors sauté sur l'occasion. Avec le succès qu'on connait. C'est le latéral gauche de cette équipe. En bagarre avec Pervis Estupiñán pour la place de titulaire, l'Espagnol se montre davantage décisif offensivement que l'Équatorien. Produit de l'académie de Villarreal, Pedraza a souvent été prêté au début de sa carrière. Il performe à Alaves durant la saison 2017-2018 avec trois buts et six passes décisives. Il revient la saison suivante à Villarreal où il inscrira trois buts et donnera quatre assists. Une dernière pige en prêt lors de la saison 2019-2020 au Bétis Séville avant de s'installer au sein de l'arrière-garde des Groguets. Avec, en point d'orgue, la finale de l'Europa League face à Manchester United durant laquelle il joue 88 minutes.Transféré de Tottenham pour la somme de quinze millions d'euros après un prêt convaincant la saison dernière, Foyth est titulaire au poste de latéral droit. Cette saison, il a commencé 18 rencontres de championnat mais il ne s'est pas encore montré décisif. Ses prestations lui ont permis de retrouver la sélection argentine lors du dernier rassemblement. Comme concurrent au poste d'arrière-droit, l'Argentin a retrouvé son ancien équipier à Tottenham, Serge Aurier. C'était d'ailleurs l'Ivoirien qui avait disputé le match retour à Turin lors de la qualification au tour précédent. Renvoyé sur le banc depuis le 27 février, Foyth n'a pas marqué des points auprès d'Unaï Emery ce week-end puisque Villarreal s'est incliné 2-0 face à Levante.La pépite de cette équipe. Âgé de seulement 19 ans, Yeremi Pino a profité de la trêve internationale pour inscrire son premier but avec la Roja. C'était face à l'Islande, le 29 mars dernier. De quoi faire le plein de confiance avant de jouer le premier quart de finale de Ligue des Champions de sa jeune carrière. Le 27 février, l'ailier avait marqué la rencontre face à l'Espanyol de son empreinte, en inscrivant quatre buts lors de la victoire des Sous-marins jaunes. Un de la tête, un du pied gauche et deux du pied droit. Preuve que le jeune international sait déjà tout faire ou presque. Sur une pente ascendante depuis la saison dernière, le joueur, déjà évalué à 40 millions d'euros par le site Transfermarkt, pourrait poser beaucoup de problèmes dans le dos de la défense bavaroise.Il y a cinq ans, le Sénégalais jouait encore au Jura Sud Foot, en National 2, l'équivalent de la quatrième division. Après un passage remarqué au Stade de Reims où il a inscrit quatorze buts la saison dernière, il doit se faire une place dans l'armada offensive de Villarreal qui compte dans ses rangs Paco Alcácer, Arnaut Danjuma et l'inévitable Gerard Moreno. En Liga, l'attaquant sénégalais, titulaire à dix reprises, est décisif toutes les 111 minutes, avec cinq buts et quatre passes décisives en 996 minutes. Après une CAN compliquée, il a inscrit un but important pour la qualification du Sénégal en Coupe du monde. Mais en Champions League, l'attaquant de 25 ans ne s'est pas encore illustré. Si Emery lui accorde sa confiance, Boulaye Dia aura fort à faire face, entre autres, à Niklas Süle et Dayot Upamecano.