Les plus gros acheteurs ont été les Russes (197.036), suivis par les Américains (14.845), les Argentins (14.564), les Colombiens (13.994), les Mexicains (13.505), les Brésiliens (9.691), les Péruviens (9.493), les Australiens (5.500), les Allemands (5.476), les Chinois (5.459) et les Indiens (4.166).

Lors de la première phase, fin de l'année passée, 735.168 avaient été vendus. La deuxième phase, qui avait eu lieu le 31 janvier dernier, avait permis à la FIFA de vendre 568.448 tickets. Au total, le nombre de places vendues s'élève donc jusqu'à présent à 1.660.316 tickets pour la Coupe du Monde qui aura lieu entre le 14 juin et le 15 juillet 2018.

Les plus gros acheteurs ont été les Russes (197.036), suivis par les Américains (14.845), les Argentins (14.564), les Colombiens (13.994), les Mexicains (13.505), les Brésiliens (9.691), les Péruviens (9.493), les Australiens (5.500), les Allemands (5.476), les Chinois (5.459) et les Indiens (4.166). Lors de la première phase, fin de l'année passée, 735.168 avaient été vendus. La deuxième phase, qui avait eu lieu le 31 janvier dernier, avait permis à la FIFA de vendre 568.448 tickets. Au total, le nombre de places vendues s'élève donc jusqu'à présent à 1.660.316 tickets pour la Coupe du Monde qui aura lieu entre le 14 juin et le 15 juillet 2018.