Christophe Rochus va-t-il définitivement ranger ses raquettes à l'issue de l'Ethias Trophy de Mons qui débute ce samedi, et pour lequel il a reçu une wild-card? Attendra-t-il la fin de l'année? Cela ne fait aucun doute pour ses parents, Jean-Paul et Anne Rochus, qui l'ont révélé à La Dernière Heure - Les Sports parue ce vendredi matin.

"Christophe est vidé. L'heure de tourner la page a sonné", ont-ils en effet confié à Pascal Guerman. "Il va devoir redescendre sur terre et apprendre les réalités de la vie quotidienne. Il a toujours vécu dans un paradis artificiel où tout était réglé..."

L'âiné des frères Rochus, 32 ans le 15 décembre, fréquente le circuit professionnel depuis 1996. Actuellement classé 201-ème à l'ATP, il y a figuré au 38-ème rang en mai 2006. Son palmarès mentionne cinq titres dans des tournois challenger (Poznan 2000, Venise 2001, Luxembourg 2005, Saint-Brieuc et Zagreb 2008), aucune victoire ATP en simple, mais une place de finaliste contre l'Espagnol Juan Carlos Ferrero (2-6, 4-6) à Valence en 2003, et une autre contre le Tchèque Radek Stepanek (0-6, 3-6) à Rotterdam en 2006.

Il a été en 1/8-ème de finale à l'Open d'Australie en 2000 (1-6, 3-6, 5-7 contre le Russe Evgeny Kafelnikov). Son frère Olivier, est 78-ème au classement ATP.

"Christophe nous a dit qu'il allait se reposer trois mois. Ensuite il pourrait conseiller et guider un jeune talent prometteur...", ont encore précisé ses parents à La Dernière Heure - Les Sports.

Sportmagazine.be, avec Belga

Christophe Rochus va-t-il définitivement ranger ses raquettes à l'issue de l'Ethias Trophy de Mons qui débute ce samedi, et pour lequel il a reçu une wild-card? Attendra-t-il la fin de l'année? Cela ne fait aucun doute pour ses parents, Jean-Paul et Anne Rochus, qui l'ont révélé à La Dernière Heure - Les Sports parue ce vendredi matin. "Christophe est vidé. L'heure de tourner la page a sonné", ont-ils en effet confié à Pascal Guerman. "Il va devoir redescendre sur terre et apprendre les réalités de la vie quotidienne. Il a toujours vécu dans un paradis artificiel où tout était réglé..." L'âiné des frères Rochus, 32 ans le 15 décembre, fréquente le circuit professionnel depuis 1996. Actuellement classé 201-ème à l'ATP, il y a figuré au 38-ème rang en mai 2006. Son palmarès mentionne cinq titres dans des tournois challenger (Poznan 2000, Venise 2001, Luxembourg 2005, Saint-Brieuc et Zagreb 2008), aucune victoire ATP en simple, mais une place de finaliste contre l'Espagnol Juan Carlos Ferrero (2-6, 4-6) à Valence en 2003, et une autre contre le Tchèque Radek Stepanek (0-6, 3-6) à Rotterdam en 2006. Il a été en 1/8-ème de finale à l'Open d'Australie en 2000 (1-6, 3-6, 5-7 contre le Russe Evgeny Kafelnikov). Son frère Olivier, est 78-ème au classement ATP. "Christophe nous a dit qu'il allait se reposer trois mois. Ensuite il pourrait conseiller et guider un jeune talent prometteur...", ont encore précisé ses parents à La Dernière Heure - Les Sports. Sportmagazine.be, avec Belga