Wickmayer, 23 ans, a déjà rencontré Voegele, 22 ans, à deux reprises en 2009, avec à la clé une défaite en demi-finale sur l'herbe de Nottingham (6-3, 4-6, 7-6 (8/6)) et une victoire au 1er tour à Toronto (dur/6-2, 6-4). Face à Oprandi, d'un an sa cadette, Flipkens, 27 ans, mène quant à elle 2 succès à 1, dont le dernier obtenu en 2009 sur dur à Biberach (All/6-4, 6-1). Les deux derniers simples et le double, avec normalement Alison Van Uytvanck (WTA 204) et Ysaline Bonaventure (WTA 398) pour la Belgique, auront lieu dimanche, à partir de 11h00. Belges et Suissesses se sont rencontrées à 4 reprises en Fed Cup, avec un avantage de 3 victoires à 1 en faveur de la Suisse, mais les deux nations ne se sont plus rencontrées depuis 1989. Le vainqueur sera qualifié pour disputer le barrage pour revenir dans le groupe mondial, le perdant disputera le barrage pour éviter la descente en zone européenne. . (KENZO TRIBOUILLARD)

Wickmayer, 23 ans, a déjà rencontré Voegele, 22 ans, à deux reprises en 2009, avec à la clé une défaite en demi-finale sur l'herbe de Nottingham (6-3, 4-6, 7-6 (8/6)) et une victoire au 1er tour à Toronto (dur/6-2, 6-4). Face à Oprandi, d'un an sa cadette, Flipkens, 27 ans, mène quant à elle 2 succès à 1, dont le dernier obtenu en 2009 sur dur à Biberach (All/6-4, 6-1). Les deux derniers simples et le double, avec normalement Alison Van Uytvanck (WTA 204) et Ysaline Bonaventure (WTA 398) pour la Belgique, auront lieu dimanche, à partir de 11h00. Belges et Suissesses se sont rencontrées à 4 reprises en Fed Cup, avec un avantage de 3 victoires à 1 en faveur de la Suisse, mais les deux nations ne se sont plus rencontrées depuis 1989. Le vainqueur sera qualifié pour disputer le barrage pour revenir dans le groupe mondial, le perdant disputera le barrage pour éviter la descente en zone européenne. . (KENZO TRIBOUILLARD)