L'Italie, double tenante du titre, rencontrera l'Australie. On aura donc droit à la revanche de la dernière finale de Roland-Garros entre Francesca Schiavone (4e mondiale) et l'Australienne Samantha Stosur (16e mondiale).
Dans la même partie de tableau, la France et la Russie se retrouveront à Moscou. La Russie sera privée de Vera Zvonareva et la France de Marion Bartoli et d'Aravane Rezai.

La Belgique affrontera les Etats-Unis dans un match où les Belges partent favorites malgré que les USA mènent 5 à 1 aux confrontations directes. En effet, même si la Belgique est privée de Justine Henin, les Etats-Unis arrivent sans les soeurs Williams. C'est donc sur Kim Clijsters, gagnante du dernier Australian Open, et sur Yanina Wickmayer que reposent tous les espoirs.

Samedi, Yanina Wickmayer affrontera l'Américaine Bethanie Mattek-Sands. Kim Clijsters jouera contre Melanie Oudin, 17 ans.

Dimanche, Yanina sera opposée à Mélanie Oudin et Kim à Bethanie Mattek-Sands. Le double sera disputé entre An-Sophie Mestach (numéro 1 mondiale en simple juniores)/Kirsten Flipkens et Vania King/Liezel Huber.

Les joueuses se sont exprimées juste après le tirage au sort. Yanina Wickmayer, qui a déjà rencontré Bethanie Mattek-Sands à deux reprises pour autant de victoires, s'attend à un match difficile, "Bethanie est une adversaire difficile. Elle joue de manière agressive et apprécie les matches de Fed Cup. Je vais devoir jouer mon meilleur tennis."

Kim Clijsters n'est rentrée que lundi de l'Open d'Australie mais se dit prête à se battre : "Je suis bien reposée et j'ai pu bien m'entraîner. C'est toujours agréable de pouvoir jouer au Sportpaleis, mais l'ambiance de Fed Cup, c'est encore autre chose."

Sabine Appelmans, la capitaine de l'équipe belge, reste prudente, "Les USA jouent toujours bien en Fed Cup et nous n'allons pas les sous-estimer. Ce n'est de toute façon pas le genre de mes joueuses de monter sur le court avec un excès de confiance"

L'autre match de cette partie de tableau opposera la Slovaquie et la République thèque.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'Italie, double tenante du titre, rencontrera l'Australie. On aura donc droit à la revanche de la dernière finale de Roland-Garros entre Francesca Schiavone (4e mondiale) et l'Australienne Samantha Stosur (16e mondiale). Dans la même partie de tableau, la France et la Russie se retrouveront à Moscou. La Russie sera privée de Vera Zvonareva et la France de Marion Bartoli et d'Aravane Rezai. La Belgique affrontera les Etats-Unis dans un match où les Belges partent favorites malgré que les USA mènent 5 à 1 aux confrontations directes. En effet, même si la Belgique est privée de Justine Henin, les Etats-Unis arrivent sans les soeurs Williams. C'est donc sur Kim Clijsters, gagnante du dernier Australian Open, et sur Yanina Wickmayer que reposent tous les espoirs. Samedi, Yanina Wickmayer affrontera l'Américaine Bethanie Mattek-Sands. Kim Clijsters jouera contre Melanie Oudin, 17 ans. Dimanche, Yanina sera opposée à Mélanie Oudin et Kim à Bethanie Mattek-Sands. Le double sera disputé entre An-Sophie Mestach (numéro 1 mondiale en simple juniores)/Kirsten Flipkens et Vania King/Liezel Huber. Les joueuses se sont exprimées juste après le tirage au sort. Yanina Wickmayer, qui a déjà rencontré Bethanie Mattek-Sands à deux reprises pour autant de victoires, s'attend à un match difficile, "Bethanie est une adversaire difficile. Elle joue de manière agressive et apprécie les matches de Fed Cup. Je vais devoir jouer mon meilleur tennis." Kim Clijsters n'est rentrée que lundi de l'Open d'Australie mais se dit prête à se battre : "Je suis bien reposée et j'ai pu bien m'entraîner. C'est toujours agréable de pouvoir jouer au Sportpaleis, mais l'ambiance de Fed Cup, c'est encore autre chose." Sabine Appelmans, la capitaine de l'équipe belge, reste prudente, "Les USA jouent toujours bien en Fed Cup et nous n'allons pas les sous-estimer. Ce n'est de toute façon pas le genre de mes joueuses de monter sur le court avec un excès de confiance" L'autre match de cette partie de tableau opposera la Slovaquie et la République thèque. Sportfootmagazine.be, avec Belga