"sur papier notre premier adversaire est aussi le plus faible. Cette rencontre nous devons la gagner", selon Devries. "J'ai choisi Yanina Wickmayer et Alison Van Uytvanck pour les deux premiers simples. Je désignerai les partenaires du double seulement après les deux premiers duels." "Dans notre poule, c'est la Croatie que je redoute le plus. Mais les Pays-Bas possèdent en Kiki Bertens une très bonne joueuse proche du top 100 et Michaella Krajicek a déjà prouvé ses talents de joueuse de double. Aucun pays n'apparaît vraiment supérieur." "Notre objectif est néanmoins de gagner ce groupe, afin de pouvoir jouer les barrages pour la montée. Cela doit être possible si les filles jouent à leur meilleur niveau." "Le forfait de Kirsten Flipkens n'a pas eu d'influence sur l'esprit d'équipe de notre groupe, même si c'est sûr que nos chances de victoires étaient plus importantes avec elle à nos côtés. Nous respectons sa décision. Auparavant, elle a toujours été présente pour l'équipe." . (Belga)

"sur papier notre premier adversaire est aussi le plus faible. Cette rencontre nous devons la gagner", selon Devries. "J'ai choisi Yanina Wickmayer et Alison Van Uytvanck pour les deux premiers simples. Je désignerai les partenaires du double seulement après les deux premiers duels." "Dans notre poule, c'est la Croatie que je redoute le plus. Mais les Pays-Bas possèdent en Kiki Bertens une très bonne joueuse proche du top 100 et Michaella Krajicek a déjà prouvé ses talents de joueuse de double. Aucun pays n'apparaît vraiment supérieur." "Notre objectif est néanmoins de gagner ce groupe, afin de pouvoir jouer les barrages pour la montée. Cela doit être possible si les filles jouent à leur meilleur niveau." "Le forfait de Kirsten Flipkens n'a pas eu d'influence sur l'esprit d'équipe de notre groupe, même si c'est sûr que nos chances de victoires étaient plus importantes avec elle à nos côtés. Nous respectons sa décision. Auparavant, elle a toujours été présente pour l'équipe." . (Belga)