"Nous évitons les équipes difficiles du pot 1 comme Villareal et Séville. Mais Copenhague est une équipe solide, et nous devrons les respecter. Dix fois Champion du Danemark, habitué à la scène européenne où ils sont souvent actifs en Champions League. Et nous allons retrouver Tom Høgli", déclare Michel Preud'homme. Les Brugeois rencontreront le Torino de Jean-François Gillet. "Une équipe difficile, un club de l'histoire du football Italien, sept fois champion", selon Preud'homme. "Ils sont seulement de retour en série A depuis 2012, mais dans une dynamique de progression. C'est également leur retour sur la scène européenne, et donc ils voudront faire quelque chose. C'est complexe à analyser, car leur championnat ne commence que ce week-end". Enfin, selon l'entraîneur brugeois, "Helsinki est une équipe physique, rude et organisée. Et il faudra gérer un déplacement dans le nord au milieu de l'hiver où il fait toujours très froid". Le groupe B sera ouvert, estime Preud'homme. "Nous avons une carte à jouer, mais c'est aussi ce que pensent nos trois adversaires. Ce que nous allons devoir faire en tous les cas, c'est nous mettre au travail pour analyser les équipes. Stan Van den Buijs va partir maintenant. Je veux que nos adversaires soient scoutés au moins 2 fois". (Belga)

"Nous évitons les équipes difficiles du pot 1 comme Villareal et Séville. Mais Copenhague est une équipe solide, et nous devrons les respecter. Dix fois Champion du Danemark, habitué à la scène européenne où ils sont souvent actifs en Champions League. Et nous allons retrouver Tom Høgli", déclare Michel Preud'homme. Les Brugeois rencontreront le Torino de Jean-François Gillet. "Une équipe difficile, un club de l'histoire du football Italien, sept fois champion", selon Preud'homme. "Ils sont seulement de retour en série A depuis 2012, mais dans une dynamique de progression. C'est également leur retour sur la scène européenne, et donc ils voudront faire quelque chose. C'est complexe à analyser, car leur championnat ne commence que ce week-end". Enfin, selon l'entraîneur brugeois, "Helsinki est une équipe physique, rude et organisée. Et il faudra gérer un déplacement dans le nord au milieu de l'hiver où il fait toujours très froid". Le groupe B sera ouvert, estime Preud'homme. "Nous avons une carte à jouer, mais c'est aussi ce que pensent nos trois adversaires. Ce que nous allons devoir faire en tous les cas, c'est nous mettre au travail pour analyser les équipes. Stan Van den Buijs va partir maintenant. Je veux que nos adversaires soient scoutés au moins 2 fois". (Belga)