Mels a battu de justesse en finale le jeune Français Kevin Miquel dont c'était le premier podium et qui a longtemps mené. Il a également devancé l'Argentin Catriel Soto et l'Allemand Simon Gegenheimer. Mels n'a pourtant pas pris un bon départ (il était pointé en dernière position sur le wall-ride au bout de la première ligne droite), mais a su se replacer et émerger au sprint. Notre compatriote avait déjà triomphé à Albstadt, en Allemagne, cette saison. Il était 3-ème à Mont-Sainte-Anne, au Canada, où il avait pour la première fois endossé le maillot de leader du classement général. Il était à nouveau 3-ème à Windham il y a deux semaines au Etats-Unis. Sa régularité (toujours finaliste hormis lors de la première manche) a payé. Enfin Fabrice Mels était aussi 3-ème à l'Euro, et tentera de décrocher une nouvelle médaille aux mondiaux en Norvège dans deux semaines. (Belga)

Mels a battu de justesse en finale le jeune Français Kevin Miquel dont c'était le premier podium et qui a longtemps mené. Il a également devancé l'Argentin Catriel Soto et l'Allemand Simon Gegenheimer. Mels n'a pourtant pas pris un bon départ (il était pointé en dernière position sur le wall-ride au bout de la première ligne droite), mais a su se replacer et émerger au sprint. Notre compatriote avait déjà triomphé à Albstadt, en Allemagne, cette saison. Il était 3-ème à Mont-Sainte-Anne, au Canada, où il avait pour la première fois endossé le maillot de leader du classement général. Il était à nouveau 3-ème à Windham il y a deux semaines au Etats-Unis. Sa régularité (toujours finaliste hormis lors de la première manche) a payé. Enfin Fabrice Mels était aussi 3-ème à l'Euro, et tentera de décrocher une nouvelle médaille aux mondiaux en Norvège dans deux semaines. (Belga)