A 26 ans, le 25-ème joueur mondial s'offre ainsi un deuxième trophée consécutif une semaine après celui obtenu sur la terre battue de Stuttgart face à l'Allemand Philip Kohlschreiber (5-7, 6-4, 6-4). Mené 6-4, 4-1, Fognini est cependant parvenu à égaliser à 4-4 avant de pousser l'Argentin au jeu décisif. Delbonis, 22 ans, logiquement nerveux pour sa première finale, gaspilla trois balles de match dans ce tie-break, laissant Fognini revenir à un set partout, 4-6, 7/6 (10-8). L'Italien distança rapidement son adversaire dans la troisième manche (3-0), conclue 6-2. "A la fin j'ai eu un peu de chance, mais par moments Federico était vraiment très fort", a avoué Fognini. Ce dernier avait posé quelques soucis à Rafael Nadal lors du dernier Roland-Garros. L'Espagnol s'était imposé 7-6 (7/5), 6-4, 6-4 en 1/16-ème de finale. Delbonis reste de son côté sur une semaine mémorable à Hambourg où il a successivement éliminé Tommy Robredo (ATP 29), Dmitry Tursunov (ATP 68), Fernando Verdasco (ATP 34) et enfin l'ancien N.1 mondial Roger Federer. (Belga)

A 26 ans, le 25-ème joueur mondial s'offre ainsi un deuxième trophée consécutif une semaine après celui obtenu sur la terre battue de Stuttgart face à l'Allemand Philip Kohlschreiber (5-7, 6-4, 6-4). Mené 6-4, 4-1, Fognini est cependant parvenu à égaliser à 4-4 avant de pousser l'Argentin au jeu décisif. Delbonis, 22 ans, logiquement nerveux pour sa première finale, gaspilla trois balles de match dans ce tie-break, laissant Fognini revenir à un set partout, 4-6, 7/6 (10-8). L'Italien distança rapidement son adversaire dans la troisième manche (3-0), conclue 6-2. "A la fin j'ai eu un peu de chance, mais par moments Federico était vraiment très fort", a avoué Fognini. Ce dernier avait posé quelques soucis à Rafael Nadal lors du dernier Roland-Garros. L'Espagnol s'était imposé 7-6 (7/5), 6-4, 6-4 en 1/16-ème de finale. Delbonis reste de son côté sur une semaine mémorable à Hambourg où il a successivement éliminé Tommy Robredo (ATP 29), Dmitry Tursunov (ATP 68), Fernando Verdasco (ATP 34) et enfin l'ancien N.1 mondial Roger Federer. (Belga)