Le caméraman blessé dimanche, au 9e tour du Grand Prix d'Allemagne de Formule 1, par une roue mal fixée sur la monoplace de Mark Webber (Red Bull), a été victime d'une commotion cérébrale et de fractures (clavicule et de deux côtes cassées), selon le bilan de santé publié dimanche soir par la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Quelques instants après le spectaculaire incident, dans les stands, le caméraman britannique Paul Allen, travaillant pour la société de production de Formula One Management (FOM), était conscient. D'abord transféré au centre médical du circuit, il est ensuite parti en hélicoptère pour l'hôpital de Coblence.

Au 9e tour, alors qu'il était deuxième de la course, Webber a perdu sa roue arrière droite en repartant de son stand. Cette roue s'est envolée et a rebondi plusieurs fois, dépassant quatre stands avant de toucher le cameraman qui, selon des témoins de la scène, est alors tombé la tête la première sur sa caméra, se blessant au visage.

Son équipe est alors allée rechercher la voiture pour le ramener aux stands, sur trois roues, puis Webber est reparti en 21e et dernière position, sur quatre roues, et a finalement terminé 7e de cette course neutralisée une fois par la voiture de sécurité.

L'écurie Red Bull Racing, victorieuse dimanche grâce à Sebastian Vettel, a ensuite été condamnée à 30.000 euros d'amende pour cet incident de course, un mauvais serrage de roue imputable à l'équipe de mécaniciens de l'écurie triple championne du monde.

Le caméraman blessé dimanche, au 9e tour du Grand Prix d'Allemagne de Formule 1, par une roue mal fixée sur la monoplace de Mark Webber (Red Bull), a été victime d'une commotion cérébrale et de fractures (clavicule et de deux côtes cassées), selon le bilan de santé publié dimanche soir par la Fédération internationale de l'automobile (FIA). Quelques instants après le spectaculaire incident, dans les stands, le caméraman britannique Paul Allen, travaillant pour la société de production de Formula One Management (FOM), était conscient. D'abord transféré au centre médical du circuit, il est ensuite parti en hélicoptère pour l'hôpital de Coblence. Au 9e tour, alors qu'il était deuxième de la course, Webber a perdu sa roue arrière droite en repartant de son stand. Cette roue s'est envolée et a rebondi plusieurs fois, dépassant quatre stands avant de toucher le cameraman qui, selon des témoins de la scène, est alors tombé la tête la première sur sa caméra, se blessant au visage.Son équipe est alors allée rechercher la voiture pour le ramener aux stands, sur trois roues, puis Webber est reparti en 21e et dernière position, sur quatre roues, et a finalement terminé 7e de cette course neutralisée une fois par la voiture de sécurité. L'écurie Red Bull Racing, victorieuse dimanche grâce à Sebastian Vettel, a ensuite été condamnée à 30.000 euros d'amende pour cet incident de course, un mauvais serrage de roue imputable à l'équipe de mécaniciens de l'écurie triple championne du monde.