"Je pense que c'était une assez bonne course pour moi - meilleure que les qualifications de samedi", a expliqué le pilote de Virgin Racing. "J'ai fait un bon premier passage, mais bien sûr quand nous rencontrons du trafic cela devient une course complètement différente. Ici, on perd beaucoup de temps, plus qu'en Turquie, en Chine ou en Malaisie, mais pour nous c'était une bonne course".

D'Ambrosio était satisfait de sa voiture."Nous avons besoin de vérifier un petit problème avec les freins mais à part cela tout s'est déroulé sans heurt. L'équipe a réalisé un excellent travail en ce qui concerne la stratégie. J'ai eu quelques bons passages, donc dans l'ensemble je suis assez content."

Pour John Booth, manager de l'écurie, l'issue de ce Grand Prix est positive pour l'équipe Virgin:"Jérôme a lutté un peu avec la stabilité du freinage tout au long du week-end et il semble qu'il ait du mal à suivre le rythme de course en comparaison avec Timo (Glock).

Cependant, au final, il a atteint son objectif de terminer devant les Hispanias. En terme de performance d'équipe, il s'agit d'un autre week-end important dans lequel nous avons complété le premier cycle de cinq courses avec la boîte de vitesse, ce qui est une amélioration importante comparé à l'an dernier. Maintenant que nos problèmes de fiabilité sont derrière nous, nous devons nous concentrer sur le développement de la performance de la voiture."

Avec Belga

Podium du Grand Prix d'Espagne

1. Sebastian Vettel (All/Red Bull), les 307,104 km en 1h39:03.301

(moyenne: 186,020 km/h)

2. Lewis Hamilton (G-B/McLaren) à 0.630

3. Jenson Button (G-B/McLaren) à 35.697

"Je pense que c'était une assez bonne course pour moi - meilleure que les qualifications de samedi", a expliqué le pilote de Virgin Racing. "J'ai fait un bon premier passage, mais bien sûr quand nous rencontrons du trafic cela devient une course complètement différente. Ici, on perd beaucoup de temps, plus qu'en Turquie, en Chine ou en Malaisie, mais pour nous c'était une bonne course". D'Ambrosio était satisfait de sa voiture."Nous avons besoin de vérifier un petit problème avec les freins mais à part cela tout s'est déroulé sans heurt. L'équipe a réalisé un excellent travail en ce qui concerne la stratégie. J'ai eu quelques bons passages, donc dans l'ensemble je suis assez content." Pour John Booth, manager de l'écurie, l'issue de ce Grand Prix est positive pour l'équipe Virgin:"Jérôme a lutté un peu avec la stabilité du freinage tout au long du week-end et il semble qu'il ait du mal à suivre le rythme de course en comparaison avec Timo (Glock). Cependant, au final, il a atteint son objectif de terminer devant les Hispanias. En terme de performance d'équipe, il s'agit d'un autre week-end important dans lequel nous avons complété le premier cycle de cinq courses avec la boîte de vitesse, ce qui est une amélioration importante comparé à l'an dernier. Maintenant que nos problèmes de fiabilité sont derrière nous, nous devons nous concentrer sur le développement de la performance de la voiture." Avec Belga