Nous venons d'avoir en ligne Ivo Hungerbühler, l'avocat suisse qui gère l'héritage familial de Robert Louis-Dreyfus. L'homme ne veut pas trop s'exprimer "en pleines négociations pour la vente des actions que Mme Louis-Dreyfus détient au Standard". Il lâche seulement quelques petites infos à décrypter.

1. "Pour Mme Louis-Dreyfus, il n'y a aucune urgence à vendre. Mais il y a un intérêt très concret de la part des Néerlandais de Value8, c'est du sérieux et c'est donc normal de discuter."

2. "Mme Louis-Dreyfus ne participe pas elle-même aux discussions. Une personne de notre bureau zurichois est actuellement aux Pays-Bas pour négocier avec Value8 et la direction du Standard, et nous nous appuyons également sur des spécialistes basés là-bas."

3. "Il ne faut pas faire de lien entre le nouvel investissement que Mme Louis-Dreyfus vient d'annoncer à l'Olympique de Marseille et son retrait éventuel du Standard. Ce sont deux dossiers tout à fait distincts, elle n'a pas besoin de l'argent de ses actions à Liège pour injecter des fonds à l'OM."

4. "Mme Louis-Dreyfus veut mais ne doit pas vendre ses parts. Elle n'est pas dans le besoin... Elle pourra continuer à vivre normalement même si elle n'encaisse pas prochainement l'argent de ses actions au Standard."

5. "Mme Louis-Dreyfus confirme qu'elle ne vendra pas à n'importe quelles conditions. Elle ne se désengagera du Standard que si elle a la garantie que les repreneurs ont un vrai projet sportif et cherchent à replacer le club sur la carte de l'Europe."

Pierre Danvoye

Nous venons d'avoir en ligne Ivo Hungerbühler, l'avocat suisse qui gère l'héritage familial de Robert Louis-Dreyfus. L'homme ne veut pas trop s'exprimer "en pleines négociations pour la vente des actions que Mme Louis-Dreyfus détient au Standard". Il lâche seulement quelques petites infos à décrypter. 1. "Pour Mme Louis-Dreyfus, il n'y a aucune urgence à vendre. Mais il y a un intérêt très concret de la part des Néerlandais de Value8, c'est du sérieux et c'est donc normal de discuter."2. "Mme Louis-Dreyfus ne participe pas elle-même aux discussions. Une personne de notre bureau zurichois est actuellement aux Pays-Bas pour négocier avec Value8 et la direction du Standard, et nous nous appuyons également sur des spécialistes basés là-bas."3. "Il ne faut pas faire de lien entre le nouvel investissement que Mme Louis-Dreyfus vient d'annoncer à l'Olympique de Marseille et son retrait éventuel du Standard. Ce sont deux dossiers tout à fait distincts, elle n'a pas besoin de l'argent de ses actions à Liège pour injecter des fonds à l'OM."4. "Mme Louis-Dreyfus veut mais ne doit pas vendre ses parts. Elle n'est pas dans le besoin... Elle pourra continuer à vivre normalement même si elle n'encaisse pas prochainement l'argent de ses actions au Standard."5. "Mme Louis-Dreyfus confirme qu'elle ne vendra pas à n'importe quelles conditions. Elle ne se désengagera du Standard que si elle a la garantie que les repreneurs ont un vrai projet sportif et cherchent à replacer le club sur la carte de l'Europe." Pierre Danvoye