"Actuellement, il n'existe plus de prix récompensant le Footballeur européen de l'Année. Avant, nous avions le Ballon d'Or mais il a été repris par la FIFA, qui honore ainsi le meilleur joueur du monde", explique Michel Platini, le président de l'UEFA. "Et pourquoi l'Europe n'élirait-elle pas son meilleur joueur ? Les autres confédérations ont, toutes, un trophée continental."

"Cette idée d'un nouveau trophée européen est née de notre concertation avec les partenaires d'European Sports media", explique Platini. "L'élection aura lieu au terme de la saison." Chaque année donc, fin août, à Monaco, dans le cadre du tirage au sort de la Ligue des Champions et de l'Europa Ligue, on décernera une distinction appelée le Maillot d'Or.

Les journalistes des 53 associations membres de l'UEFA voteront pour le nouveau Footballeur européen de l'Année. Chaque journaliste pourra distinguer trois joueurs, le premier recevant cinq points, le deuxième trois et le troisième un point. Pour être éligibles, indépendamment de leur nationalité, ces footballeurs doivent évoluer dans un club européen. Les trois premiers seront conviés à Monaco et on divulguera le nom du vainqueur lors du tirage au sort de la Ligue des Champions pour la saison 2011-2012.

Si Michel Platini pouvait voter, qui élirait-il ? "A mes yeux, deux joueurs sortent du lot. Ils sont complètement différents. Ce sont Messi et Cristiano Ronaldo. Tous deux sont aussi en lice pour le titre de meilleur buteur d'Europe et ils sont exceptionnels. Je placerais Messi un rien devant Ronaldo parce que son équipe fonctionne mieux. Pour le meilleur Footballeur du Monde, je me prononcerais en faveur de Xavi, pas de Ronaldo ni de Messi. Je ne trouve pas correct qu'en une année qui a vu l'Espagne couronnée championne du monde, aucun joueur ibérique n'ait été élu. On n'a pas rendu au titre mondial de l'Espagne l'hommage qu'il méritait, alors que ce fut le cas en 2006 avec Fabio Cannavaro. Mais j'insiste, je ne veux pas dire que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne sont pas de grands footballeurs".

John Baete

"Actuellement, il n'existe plus de prix récompensant le Footballeur européen de l'Année. Avant, nous avions le Ballon d'Or mais il a été repris par la FIFA, qui honore ainsi le meilleur joueur du monde", explique Michel Platini, le président de l'UEFA. "Et pourquoi l'Europe n'élirait-elle pas son meilleur joueur ? Les autres confédérations ont, toutes, un trophée continental." "Cette idée d'un nouveau trophée européen est née de notre concertation avec les partenaires d'European Sports media", explique Platini. "L'élection aura lieu au terme de la saison." Chaque année donc, fin août, à Monaco, dans le cadre du tirage au sort de la Ligue des Champions et de l'Europa Ligue, on décernera une distinction appelée le Maillot d'Or. Les journalistes des 53 associations membres de l'UEFA voteront pour le nouveau Footballeur européen de l'Année. Chaque journaliste pourra distinguer trois joueurs, le premier recevant cinq points, le deuxième trois et le troisième un point. Pour être éligibles, indépendamment de leur nationalité, ces footballeurs doivent évoluer dans un club européen. Les trois premiers seront conviés à Monaco et on divulguera le nom du vainqueur lors du tirage au sort de la Ligue des Champions pour la saison 2011-2012. Si Michel Platini pouvait voter, qui élirait-il ? "A mes yeux, deux joueurs sortent du lot. Ils sont complètement différents. Ce sont Messi et Cristiano Ronaldo. Tous deux sont aussi en lice pour le titre de meilleur buteur d'Europe et ils sont exceptionnels. Je placerais Messi un rien devant Ronaldo parce que son équipe fonctionne mieux. Pour le meilleur Footballeur du Monde, je me prononcerais en faveur de Xavi, pas de Ronaldo ni de Messi. Je ne trouve pas correct qu'en une année qui a vu l'Espagne couronnée championne du monde, aucun joueur ibérique n'ait été élu. On n'a pas rendu au titre mondial de l'Espagne l'hommage qu'il méritait, alors que ce fut le cas en 2006 avec Fabio Cannavaro. Mais j'insiste, je ne veux pas dire que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne sont pas de grands footballeurs". John Baete