Par Marc DEGRYSE

Le Club de Bruges ouvrira les hostilités ce soir en Europa League. Les Blauw en Zwart défieront, à 18h30, les Géorgiens du Zestafoni dans le match aller du troisième tour préliminaire de la compétition.

A 20 heures, le Sporting d'Anderlecht fera son entrée sur la scène européenne face à Bursaspor, en Turquie.

Et à 20h15, le Standard de Liège affrontera les Suédois d'Helsingborgs dans son antre de Sclessin.

Quand je lis un peu partout que les clubs belges s'en tirent très bien, je suis sceptique.

Le Club Bruges ne peut pas échouer contre Zestafoni. Ce club est champion en titre, mais champion de quoi ? De Géorgie...

Au Standard, on semble assez content d'avoir tiré Helsingborgs. Mais il y aura d'un côté des Liégeois qui ont du mal à se mettre en place, de l'autre une équipe qui a déjà disputé une vingtaine de matches en championnat et joue la tête du classement. Alors, qui sera vraiment le favori ?

Anderlecht pourra se raccrocher à trois éléments favorables contre Bursaspor : les Belges ne s'en tirent en général pas trop mal contre les Turcs, le match retour aura lieu à Bruxelles, et surtout, le championnat de Turquie n'a pas encore repris.

Par Marc DEGRYSELe Club de Bruges ouvrira les hostilités ce soir en Europa League. Les Blauw en Zwart défieront, à 18h30, les Géorgiens du Zestafoni dans le match aller du troisième tour préliminaire de la compétition. A 20 heures, le Sporting d'Anderlecht fera son entrée sur la scène européenne face à Bursaspor, en Turquie. Et à 20h15, le Standard de Liège affrontera les Suédois d'Helsingborgs dans son antre de Sclessin. Quand je lis un peu partout que les clubs belges s'en tirent très bien, je suis sceptique. Le Club Bruges ne peut pas échouer contre Zestafoni. Ce club est champion en titre, mais champion de quoi ? De Géorgie... Au Standard, on semble assez content d'avoir tiré Helsingborgs. Mais il y aura d'un côté des Liégeois qui ont du mal à se mettre en place, de l'autre une équipe qui a déjà disputé une vingtaine de matches en championnat et joue la tête du classement. Alors, qui sera vraiment le favori ? Anderlecht pourra se raccrocher à trois éléments favorables contre Bursaspor : les Belges ne s'en tirent en général pas trop mal contre les Turcs, le match retour aura lieu à Bruxelles, et surtout, le championnat de Turquie n'a pas encore repris.