Le jeu n'atteignait pas des sommets sur une pelouse en très mauvais état. Bukharov se créait la plus grosse occasion de la première période à la 23e minute, mais son envoi de la tête passait de peu à côté du but limbourgeois. Pour le reste, on ne notait aucun tir cadré au cours de ce premier acte. Les débats n'étaient guère plus animés au retour des vestiaires. Aliyev sortait le public du stade Saturn de sa torpeur à la 65e minute, d'un tir contré par la défense limbourgeoise. Il portait de nouveau le danger dans le camp du Racing à la 77e mais voyait son tir terminer sa course dans le petit filet de Köteles. Quelques secondes plus tard, Ahmedov tentait sa chance d'un tir lointain, mais non-cadré. L'unique, tir cadré du match tombait à la 88e et était signé Camus, sans toutefois inquiéter le gardien russe. Genk se retrouvait à 11 contre 10 à la suite de l'exclusion de Maksimov à la 88e minute. Le joueur russe était directement renvoyé aux vestiaires pour une semelle sur Koulibaly. On était cependant trop proche du coup de sifflet final pour que Genk profite de sa supériorité numérique: 0-0, score final. La décision tombera donc la semaine prochaine, le match retour étant programmé jeudi 27 février à la Cristal Arena de Genk. (Belga)

Le jeu n'atteignait pas des sommets sur une pelouse en très mauvais état. Bukharov se créait la plus grosse occasion de la première période à la 23e minute, mais son envoi de la tête passait de peu à côté du but limbourgeois. Pour le reste, on ne notait aucun tir cadré au cours de ce premier acte. Les débats n'étaient guère plus animés au retour des vestiaires. Aliyev sortait le public du stade Saturn de sa torpeur à la 65e minute, d'un tir contré par la défense limbourgeoise. Il portait de nouveau le danger dans le camp du Racing à la 77e mais voyait son tir terminer sa course dans le petit filet de Köteles. Quelques secondes plus tard, Ahmedov tentait sa chance d'un tir lointain, mais non-cadré. L'unique, tir cadré du match tombait à la 88e et était signé Camus, sans toutefois inquiéter le gardien russe. Genk se retrouvait à 11 contre 10 à la suite de l'exclusion de Maksimov à la 88e minute. Le joueur russe était directement renvoyé aux vestiaires pour une semelle sur Koulibaly. On était cependant trop proche du coup de sifflet final pour que Genk profite de sa supériorité numérique: 0-0, score final. La décision tombera donc la semaine prochaine, le match retour étant programmé jeudi 27 février à la Cristal Arena de Genk. (Belga)