Le Standard, Anderlecht et le FC Bruges se sont tous les trois qualifiés pour la phase de poules de l'Europa League à l'issue des matches retour du 4e et dernier tour de qualifications, ce jeudi soir.

Les Liégeois, déjà vainqueurs à l'aller (1-0), ont encore gagné 1-3 (mi-temps: 0-2) à Helsinborg en Suède.

Le Standard, a assuré sa qualification en première période de ce match retour en Suède. Les Liégeois glaçaient les supporters locaux après un quart d'heure de jeu à peine. Berrier lançait Leye à la limite du hors-jeu. Le Sénégalais remportait son duel face à Hansson pour faire 0-1 (14e).

Le Standard, déjà sur du velours, enlevait tout espoir de qualification à son adversaire après 34 minutes de jeu. Un coup-franc botté par Berrier traversait toute la défense suédoise pour finir sa course au fond des filets du portier Hansson, surpris.

Helsingborg prenait le jeu à son compte en seconde période. Sundin récupérait le cuir suite à une mauvaise sortie aérienne de Bolat et trouvait la barre transversale du but liégeois (55e). Helsingborg recevait un penalty à la 61e minute de jeu suite à une faute de main de Felipe dans son rectangle. Jönsson en profitait pour réduire la marque.

Les Suédois devaient encore inscrire trois buts pour espérer se qualifier, mais c'est le Standard qui ajoutait un nouveau but. Kanu scellait le score à 1-3 d'une puissante tête, via la base du montant défendu par Hansson (68e).


Les Mauves ont joué à se faire peur
Anderlecht, vainqueur en Turquie sur le score de 1-2, n'a pas eu la tâche facile lors de ce match retour face à Bursaspor. Les Bruxellois ont néanmoins obtenu un nul, 2-2, synonyme de qualification.

Bursaspor cueillait les Bruxellois à froid puisque Bahadir déflorait la marque après cinq minutes de jeu d'une tête placée hors de portée de Proto.

Anderlecht, toujours qualifié malgré ce but, trouvait la barre transversale après 24 minutes de jeu, sur un coup-franc botté par son capitaine Biglia. A la demi-heure, Suarez était isolé sur la gauche après une belle combinaison mais il frappait trop faiblement sur Carson.

L'égalisation tombait à la 38e minute via la tête de Juhasz, sur un coup-franc de Biglia. Anderlecht prenait même l'avance à la 57e minute par Milan Jovanovic, qui poussait un ballon relâché par Carson, sur une frappe de Gillet.

La fin de match était palpitante au stade Constant Vanden Stock, puisque Stepanov, libre de tout marquage, égalisait de la tête à la 68e. Silvio Proto déviait encore une frappe turque sur sa barre transversale pour assurer à Anderlecht sa qualification.


Bruges, facile
Le Club de Bruges a assuré l'essentiel en début de partie, puisqu'il fallait seulement sept minutes de jeu à Joseph Akpala pour ouvrir le score. Le Nigérian profitait d'une erreur d'Eliava, qui lui donnait le ballon sur un centre peu dangereux, pour tromper Kvaskhvadze.

Bruges dominait largement son adversaire et doublait la mise après 27 minutes de jeu. Akpala se trouvait à la bonne place pour pousser le ballon au fond des filets sur un service de Refaelov.

Le Club continuait sur sa lancée mais ne parvenait pas à concrétiser ses nombreuses occasions. Zestafoni en profitait pour réduire la marque, mais le but signé Dvali était annulé pour un hors-jeu (51e).

Le marquoir, affichant le score de 2-0, n'évoluait plus et Bruges assurait facilement son billet pour les phases de groupe de l'Europa League.

Le tirage au sort, prévu ce vendredi à 13h00, partagera les 48 clubs qualifiés en 12 groupes de 4 équipes chacun. Les 38 vainqueurs des matches de play-off de l'Europa League et les 10 clubs battus du dernier tour de qualification pour la Ligue des Champions sont concernés par ce tirage au sort.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le Standard, Anderlecht et le FC Bruges se sont tous les trois qualifiés pour la phase de poules de l'Europa League à l'issue des matches retour du 4e et dernier tour de qualifications, ce jeudi soir. Les Liégeois, déjà vainqueurs à l'aller (1-0), ont encore gagné 1-3 (mi-temps: 0-2) à Helsinborg en Suède. Le Standard, a assuré sa qualification en première période de ce match retour en Suède. Les Liégeois glaçaient les supporters locaux après un quart d'heure de jeu à peine. Berrier lançait Leye à la limite du hors-jeu. Le Sénégalais remportait son duel face à Hansson pour faire 0-1 (14e). Le Standard, déjà sur du velours, enlevait tout espoir de qualification à son adversaire après 34 minutes de jeu. Un coup-franc botté par Berrier traversait toute la défense suédoise pour finir sa course au fond des filets du portier Hansson, surpris. Helsingborg prenait le jeu à son compte en seconde période. Sundin récupérait le cuir suite à une mauvaise sortie aérienne de Bolat et trouvait la barre transversale du but liégeois (55e). Helsingborg recevait un penalty à la 61e minute de jeu suite à une faute de main de Felipe dans son rectangle. Jönsson en profitait pour réduire la marque. Les Suédois devaient encore inscrire trois buts pour espérer se qualifier, mais c'est le Standard qui ajoutait un nouveau but. Kanu scellait le score à 1-3 d'une puissante tête, via la base du montant défendu par Hansson (68e). Les Mauves ont joué à se faire peur Anderlecht, vainqueur en Turquie sur le score de 1-2, n'a pas eu la tâche facile lors de ce match retour face à Bursaspor. Les Bruxellois ont néanmoins obtenu un nul, 2-2, synonyme de qualification. Bursaspor cueillait les Bruxellois à froid puisque Bahadir déflorait la marque après cinq minutes de jeu d'une tête placée hors de portée de Proto. Anderlecht, toujours qualifié malgré ce but, trouvait la barre transversale après 24 minutes de jeu, sur un coup-franc botté par son capitaine Biglia. A la demi-heure, Suarez était isolé sur la gauche après une belle combinaison mais il frappait trop faiblement sur Carson. L'égalisation tombait à la 38e minute via la tête de Juhasz, sur un coup-franc de Biglia. Anderlecht prenait même l'avance à la 57e minute par Milan Jovanovic, qui poussait un ballon relâché par Carson, sur une frappe de Gillet. La fin de match était palpitante au stade Constant Vanden Stock, puisque Stepanov, libre de tout marquage, égalisait de la tête à la 68e. Silvio Proto déviait encore une frappe turque sur sa barre transversale pour assurer à Anderlecht sa qualification. Bruges, facile Le Club de Bruges a assuré l'essentiel en début de partie, puisqu'il fallait seulement sept minutes de jeu à Joseph Akpala pour ouvrir le score. Le Nigérian profitait d'une erreur d'Eliava, qui lui donnait le ballon sur un centre peu dangereux, pour tromper Kvaskhvadze. Bruges dominait largement son adversaire et doublait la mise après 27 minutes de jeu. Akpala se trouvait à la bonne place pour pousser le ballon au fond des filets sur un service de Refaelov. Le Club continuait sur sa lancée mais ne parvenait pas à concrétiser ses nombreuses occasions. Zestafoni en profitait pour réduire la marque, mais le but signé Dvali était annulé pour un hors-jeu (51e). Le marquoir, affichant le score de 2-0, n'évoluait plus et Bruges assurait facilement son billet pour les phases de groupe de l'Europa League. Le tirage au sort, prévu ce vendredi à 13h00, partagera les 48 clubs qualifiés en 12 groupes de 4 équipes chacun. Les 38 vainqueurs des matches de play-off de l'Europa League et les 10 clubs battus du dernier tour de qualification pour la Ligue des Champions sont concernés par ce tirage au sort. Sportfootmagazine.be, avec Belga