Après avoir souffert en première période contre des Portugais regroupés, les "Colchoneros", sans Falcao, préservé, ont pris l'avantage après le repos et ne l'ont plus lâché. Avec neuf points, ils se retrouvent donc en tête du groupe B. Surtout, ils peuvent fêter dignement ce 16e succès d'affilée et une nouvelle série d'invincibilité record de 21 matches désormais.

Dans le groupe I, Lyon fait aussi bien, pour le plus grand malheur de Bilbao, 3e avec un point. Les Basques, finalistes de la C3 au printemps, pensaient bien avoir fait le plus dur en égalisant à un quart d'heure du terme, mais Briand les a assommés à la 86e minute.

Comme l'Athletic, les Italiens ont éprouvé toutes les peines du monde. Pour des fortunes diverses. Dans la poule H, l'Inter a dû attendre la 88e minute pour se défaire du Partizan et continuer son cavalier seul avec Kazan. Mais il ne se plaindra pas, car il est le seul représentant de son pays à s'être imposé.

La Lazio a été tenue en échec par le Panathinaïkos (1-1). Mais comme Tottenham l'a également été par Maribor, les Romains conservent toutefois la tête du groupe J, alors que les Anglais ne sont que 3e.

Enfin, Naples et l'Udinese ont été cueillis à froid 1-3, quasiment au coup d'envoi par Dniepropetrovsk et Berne (triplé de Bobadilla) dans les groupes F et A, et se retrouvent donc tous deux 3e et pour l'instant éliminés.

Dniepropetrovsk-Naples :

Berne-Udinese :

Dans cette dernière poule, Liverpool (1-0) a fini par prendre le dessus sur le frileux Anzhi d'Eto'o et en même temps la tête.

Dans le groupe G le Sporting, 4e avec un point après sa défaite à Genk, est déjà à deux doigts de prendre la porte, alors que dans le groupe F, les Ukrainiens de Dniepropetrovsk caracolent en tête avec, à la surprise générale, neuf points eux aussi.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Après avoir souffert en première période contre des Portugais regroupés, les "Colchoneros", sans Falcao, préservé, ont pris l'avantage après le repos et ne l'ont plus lâché. Avec neuf points, ils se retrouvent donc en tête du groupe B. Surtout, ils peuvent fêter dignement ce 16e succès d'affilée et une nouvelle série d'invincibilité record de 21 matches désormais.Dans le groupe I, Lyon fait aussi bien, pour le plus grand malheur de Bilbao, 3e avec un point. Les Basques, finalistes de la C3 au printemps, pensaient bien avoir fait le plus dur en égalisant à un quart d'heure du terme, mais Briand les a assommés à la 86e minute.Comme l'Athletic, les Italiens ont éprouvé toutes les peines du monde. Pour des fortunes diverses. Dans la poule H, l'Inter a dû attendre la 88e minute pour se défaire du Partizan et continuer son cavalier seul avec Kazan. Mais il ne se plaindra pas, car il est le seul représentant de son pays à s'être imposé.La Lazio a été tenue en échec par le Panathinaïkos (1-1). Mais comme Tottenham l'a également été par Maribor, les Romains conservent toutefois la tête du groupe J, alors que les Anglais ne sont que 3e.Enfin, Naples et l'Udinese ont été cueillis à froid 1-3, quasiment au coup d'envoi par Dniepropetrovsk et Berne (triplé de Bobadilla) dans les groupes F et A, et se retrouvent donc tous deux 3e et pour l'instant éliminés.Dniepropetrovsk-Naples :Berne-Udinese :Dans cette dernière poule, Liverpool (1-0) a fini par prendre le dessus sur le frileux Anzhi d'Eto'o et en même temps la tête.Dans le groupe G le Sporting, 4e avec un point après sa défaite à Genk, est déjà à deux doigts de prendre la porte, alors que dans le groupe F, les Ukrainiens de Dniepropetrovsk caracolent en tête avec, à la surprise générale, neuf points eux aussi. Sportfootmagazine.be, avec Belga