Genk ne s'était pas déplacé à Lisbonne pour y assurer le spectacle à l'Estadio José Alvalade. Un point suffisait en effet à son bonheur. L'équipe de Mario Been s'est néanmoins procurée la meilleure occasion d'une première mi-temps hachée. Mais Buffel reprit trop faiblement du pied gauche le centre de Joseph-Monrose pour surpendre le gardien portugais Patricio à la 21-ème. Le Sporting se montra toutefois plus pressant dès la reprise, et Van Hout eut une intervention délicate à effectuer sur un tir d'Elias à la 56-ème. L'élan portugais allait toutefois être coupé par une faute de Schaars sur Buffel, qui valut un second carton jaune au Néerlandais, expulsé à la 59-ème. Du moins le croyait-on, surtout quand Joseph-Monrose botta à bout portant sur le gardien (64-ème). Mais l'intenable ailier espagnol Capel contre-attaqua aussitôt, et déposa le ballon sur la tête de Van Wolfswinkel (1-1, 64-ème). Les Limbourgeois ne ménagèrent pas leurs efforts pour égaliser, mais manquèrent de réussite, comme Vossen à la 67-ème, où furent contrés par l'excellent gardien Patricio, comme Anele (72, 76). Jusqu'à l'égalisation de la tête à la 90-ème, signée Plet après un débordement de Buffel. Qui permet à Genk d'augmenter son avance sur Videoton (6 points), battu 1-0 à Bâle (5 points). (YORICK JANSENS)

Genk ne s'était pas déplacé à Lisbonne pour y assurer le spectacle à l'Estadio José Alvalade. Un point suffisait en effet à son bonheur. L'équipe de Mario Been s'est néanmoins procurée la meilleure occasion d'une première mi-temps hachée. Mais Buffel reprit trop faiblement du pied gauche le centre de Joseph-Monrose pour surpendre le gardien portugais Patricio à la 21-ème. Le Sporting se montra toutefois plus pressant dès la reprise, et Van Hout eut une intervention délicate à effectuer sur un tir d'Elias à la 56-ème. L'élan portugais allait toutefois être coupé par une faute de Schaars sur Buffel, qui valut un second carton jaune au Néerlandais, expulsé à la 59-ème. Du moins le croyait-on, surtout quand Joseph-Monrose botta à bout portant sur le gardien (64-ème). Mais l'intenable ailier espagnol Capel contre-attaqua aussitôt, et déposa le ballon sur la tête de Van Wolfswinkel (1-1, 64-ème). Les Limbourgeois ne ménagèrent pas leurs efforts pour égaliser, mais manquèrent de réussite, comme Vossen à la 67-ème, où furent contrés par l'excellent gardien Patricio, comme Anele (72, 76). Jusqu'à l'égalisation de la tête à la 90-ème, signée Plet après un débordement de Buffel. Qui permet à Genk d'augmenter son avance sur Videoton (6 points), battu 1-0 à Bâle (5 points). (YORICK JANSENS)