"Ma première impression de l'équipe ? La journée d'hier était très positive. J'ai immédiatement expliqué aux joueurs dans quel sens je veux aller. Travailler clairement est ma première tâche. Je ne demande pas l'impossible. Nous devons progressivement converger vers le système voulu." Concernant la force de son adversaire, le successeur de Mario Been déclare, "je n'en ai à l'heure actuelle aucune idée." "J'ai vu quelques compilations vidéos du match aller (0-0) mais le terrain était tellement mauvais que je ne peux pas en tirer de conclusion. Le plus gros danger est probablement que nous ne connaissons pas bien Anzhi. Un seul match est insuffisant pour bien connaître son adversaire. Pour l'équipe, il se pourrait bien que ce soit un avantage de commencer avec un nouvel entraîneur dans un duel européen." Le capitaine Jelle Vossen espère aussi remettre l'équipe sur les rails. "Nous avons travaillé toute l'année pour arriver à ce stade. Nous ne pouvons pas annihiler tout ce travail en un match. Les joueurs espèrent maintenant sentir le public derrière eux." Au sujet de son adversaire Russe, l'attaquant genkois est clair. "Anzhi a une équipe très forte physiquement, mais je pense que nous sommes meilleurs techniquement qu'eux. Sur notre belle pelouse, nous devons faire courir l'adversaire derrière le ballon. De cette manière, tout devrait bien se passer." (Belga)

"Ma première impression de l'équipe ? La journée d'hier était très positive. J'ai immédiatement expliqué aux joueurs dans quel sens je veux aller. Travailler clairement est ma première tâche. Je ne demande pas l'impossible. Nous devons progressivement converger vers le système voulu." Concernant la force de son adversaire, le successeur de Mario Been déclare, "je n'en ai à l'heure actuelle aucune idée." "J'ai vu quelques compilations vidéos du match aller (0-0) mais le terrain était tellement mauvais que je ne peux pas en tirer de conclusion. Le plus gros danger est probablement que nous ne connaissons pas bien Anzhi. Un seul match est insuffisant pour bien connaître son adversaire. Pour l'équipe, il se pourrait bien que ce soit un avantage de commencer avec un nouvel entraîneur dans un duel européen." Le capitaine Jelle Vossen espère aussi remettre l'équipe sur les rails. "Nous avons travaillé toute l'année pour arriver à ce stade. Nous ne pouvons pas annihiler tout ce travail en un match. Les joueurs espèrent maintenant sentir le public derrière eux." Au sujet de son adversaire Russe, l'attaquant genkois est clair. "Anzhi a une équipe très forte physiquement, mais je pense que nous sommes meilleurs techniquement qu'eux. Sur notre belle pelouse, nous devons faire courir l'adversaire derrière le ballon. De cette manière, tout devrait bien se passer." (Belga)