Le match était plié après...11 minutes ! C'est le temps qu'il a fallu aux Ajacides pour anéantir le maigre espoir qui restait du côté anderlechtois.
Pourtant les Mauves ont réalisé une bonne entame de match en jouant de manière compacte et permettant à Lucas Biglia de jouer un cran plus haut. Mais comme au match aller, la tactique néerlandaise a déstabilisé les Bruxellois. Et c'est donc à la 11ème minute que le Serbe Sulejmani a ouvert le score après avoir pris le boulevard situé entre Juhasz et Lecjaks. Le Serbe a remis cela 6 minutes plus tard en réempruntant ce même boulevard.
Tout était donc dit dans ce match après seulement 17 minutes. Les quelques rares offensives anderlechtoises n'avaient pas de quoi faire stresser le stade de l'ArenA. Frank de Boer s'est même permis de retirer son gardien titulaire à la mi-temps pour donner du temps de jeu à son troisième gardien : Verhoeven surnommé "Monsieur Pizza" en référence à son embonpoint (presque 100 kilos).

L'entraîneur des Mauves reconnaissait la supériorité de l'équipe néerlandaise après le match : "nous avons perdu face à une équipe qui avait beaucoup plus de qualités, d'un point de vue collectif et individuel. Mes joueurs auraient dû être à 150 % face à une équipe aussi forte." Mais la déclaration qui attire l'attention est celle de l'attaquant Tom de Sutter qui met en cause le professionnalisme de certains de ses coéquipiers : "nous avons donné deux buts en début de rencontre et le match était alors joué. L'entraîneur nous avait prévenus, mais apparemment certains se sont endormis pendant la théorie."

Le Sporting quitte donc la scène européenne après deux défaites, 5 buts encaissés et 0 marqué. Le constat est limpide. Anderlecht peut maintenant se consacrer entièrement au championnat puisque l'équipe est également éliminée de la Coupe de Belgique.

Pierre Vandevelde (stg)

Le match était plié après...11 minutes ! C'est le temps qu'il a fallu aux Ajacides pour anéantir le maigre espoir qui restait du côté anderlechtois. Pourtant les Mauves ont réalisé une bonne entame de match en jouant de manière compacte et permettant à Lucas Biglia de jouer un cran plus haut. Mais comme au match aller, la tactique néerlandaise a déstabilisé les Bruxellois. Et c'est donc à la 11ème minute que le Serbe Sulejmani a ouvert le score après avoir pris le boulevard situé entre Juhasz et Lecjaks. Le Serbe a remis cela 6 minutes plus tard en réempruntant ce même boulevard. Tout était donc dit dans ce match après seulement 17 minutes. Les quelques rares offensives anderlechtoises n'avaient pas de quoi faire stresser le stade de l'ArenA. Frank de Boer s'est même permis de retirer son gardien titulaire à la mi-temps pour donner du temps de jeu à son troisième gardien : Verhoeven surnommé "Monsieur Pizza" en référence à son embonpoint (presque 100 kilos). L'entraîneur des Mauves reconnaissait la supériorité de l'équipe néerlandaise après le match : "nous avons perdu face à une équipe qui avait beaucoup plus de qualités, d'un point de vue collectif et individuel. Mes joueurs auraient dû être à 150 % face à une équipe aussi forte." Mais la déclaration qui attire l'attention est celle de l'attaquant Tom de Sutter qui met en cause le professionnalisme de certains de ses coéquipiers : "nous avons donné deux buts en début de rencontre et le match était alors joué. L'entraîneur nous avait prévenus, mais apparemment certains se sont endormis pendant la théorie." Le Sporting quitte donc la scène européenne après deux défaites, 5 buts encaissés et 0 marqué. Le constat est limpide. Anderlecht peut maintenant se consacrer entièrement au championnat puisque l'équipe est également éliminée de la Coupe de Belgique.Pierre Vandevelde (stg)