"Si nous n'avions pas gagné, je ne me le serais jamais pardonné, car j'ai fait un mauvais choix", commentait d'abord Frank Depestele après trois balles de match déjà dans le 4e et avant-dernier set. "On a vu que cette équipe avait des ressources. Les autres années, nous aurions laissé échapper la victoire dans ce tie-break. Aujourd'hui, on a vu les gars effectuer les blocs, réussir les réceptions et surtout être très forts mentalement. C'était sans doute notre meilleur set. Incroyable !" Qualifiée directement pour les quarts, la Belgique jouera mercredi contre la Serbie ou le Danemark. "Je pense que ce jour de repos supplémentaire est logique, nous terminons premier du groupe. Le point noir est la blessure de Matthijs Verhanneman (entorse). Cela a permis par contre à Kevin Klinkenberg de sortir une grosse prestation. Je ne l'ai jamais vu aussi bien jouer. Si nous devons jouer la Serbie, cela ne nous fait pas peur. Nous venons de battre l'Italie. Surtout si nous reproduisons ce niveau. Pourquoi pas terminer dans le top 6 et assurer une qualification directe pour l'Euro-2015. Reste à voir si j'y serai, j'aurai alors 38 ans. J'ai connu de belles victoires, notamment contre les Pays-Bas, alors champions olympiques, mais ici, c'est la plus belle. Et j'ose, restons prudents, rêver d'une demi-finale comme les dames." (Belga)

"Si nous n'avions pas gagné, je ne me le serais jamais pardonné, car j'ai fait un mauvais choix", commentait d'abord Frank Depestele après trois balles de match déjà dans le 4e et avant-dernier set. "On a vu que cette équipe avait des ressources. Les autres années, nous aurions laissé échapper la victoire dans ce tie-break. Aujourd'hui, on a vu les gars effectuer les blocs, réussir les réceptions et surtout être très forts mentalement. C'était sans doute notre meilleur set. Incroyable !" Qualifiée directement pour les quarts, la Belgique jouera mercredi contre la Serbie ou le Danemark. "Je pense que ce jour de repos supplémentaire est logique, nous terminons premier du groupe. Le point noir est la blessure de Matthijs Verhanneman (entorse). Cela a permis par contre à Kevin Klinkenberg de sortir une grosse prestation. Je ne l'ai jamais vu aussi bien jouer. Si nous devons jouer la Serbie, cela ne nous fait pas peur. Nous venons de battre l'Italie. Surtout si nous reproduisons ce niveau. Pourquoi pas terminer dans le top 6 et assurer une qualification directe pour l'Euro-2015. Reste à voir si j'y serai, j'aurai alors 38 ans. J'ai connu de belles victoires, notamment contre les Pays-Bas, alors champions olympiques, mais ici, c'est la plus belle. Et j'ose, restons prudents, rêver d'une demi-finale comme les dames." (Belga)