Kina a passé sa journée à préparer le duel contre les Pays-Bas pour la médaille de bronze. "Hier soir, nous avons travaillé à un plan jusqu'à 1h du matin, et aujourd'hui (NDLR: vendredi) aussi nous sommes pleinement occupés à cela", a déclaré le sélectionneur. "La médaille doit être un must. Le premier objectif était d'atteindre les demi-finales. Nous devons à présent poursuivre notre élan. Les filles ont soif de victoire." Contre l'Allemagne les Panthers ont disputé une rencontre parfaite. "Pourtant, notre tournoi, en ce qui me concerne, ne sera réussi que si nous réussissons une bonne prestation également demain. C'est ce qui me semble désormais le plus important". Kina a encore dans les yeux les shoot-outs contre l'Allemagne. La Belgique en a manqué quatre. De quoi inquiéter le sélectionneur si la rencontre contre les Pays-Bas se terminait également de cette manière? "Non, absolument pas, car nous pouvons le faire. Nous nous entraînons comme toujours aux shoot-outs. Ce qui n'a pas marché hier est purement mental, nous avions reçu une grosse claque avec cette égalisation tardive des Allemandes. Les shoot-outs sont une loterie où l'aspect mental est décisif." (Belga)

Kina a passé sa journée à préparer le duel contre les Pays-Bas pour la médaille de bronze. "Hier soir, nous avons travaillé à un plan jusqu'à 1h du matin, et aujourd'hui (NDLR: vendredi) aussi nous sommes pleinement occupés à cela", a déclaré le sélectionneur. "La médaille doit être un must. Le premier objectif était d'atteindre les demi-finales. Nous devons à présent poursuivre notre élan. Les filles ont soif de victoire." Contre l'Allemagne les Panthers ont disputé une rencontre parfaite. "Pourtant, notre tournoi, en ce qui me concerne, ne sera réussi que si nous réussissons une bonne prestation également demain. C'est ce qui me semble désormais le plus important". Kina a encore dans les yeux les shoot-outs contre l'Allemagne. La Belgique en a manqué quatre. De quoi inquiéter le sélectionneur si la rencontre contre les Pays-Bas se terminait également de cette manière? "Non, absolument pas, car nous pouvons le faire. Nous nous entraînons comme toujours aux shoot-outs. Ce qui n'a pas marché hier est purement mental, nous avions reçu une grosse claque avec cette égalisation tardive des Allemandes. Les shoot-outs sont une loterie où l'aspect mental est décisif." (Belga)