"Nous allons analyser exactement ce qui a manqué sur nos PC, parce que, effectivement, ce n'était pas bon", a reconnu Pascal Kina. "Pourtant, nous n'avons jamais vraiment connu de problèmes par le passé sur PC. Nous avons bien préparé cet Euro que nous abordons sans peur ni appréhension. Depuis la World League, il y a un mois et demie, nous nous sommes concentrés full-time sur ce rendez-vous." La Belgique espère pouvoir se qualifier pour les demi-finales. Les deux premiers du groupe rejoignent le dernier carré et les Pays-Bas, vice-champions du monde et champions olympiques, restent l'adversaire le plus huppé que les Belges rencontreront dimanche. "Les Néerlandaises ne vont certainement pas nous sous-estimer. Nous avons déjà gagné en match de préparation. Nous les connaissons, le public est avec nous. Le plus important sera de réussir une bonne prestation, les chiffres ne m'intéressent pas." (Belga)

"Nous allons analyser exactement ce qui a manqué sur nos PC, parce que, effectivement, ce n'était pas bon", a reconnu Pascal Kina. "Pourtant, nous n'avons jamais vraiment connu de problèmes par le passé sur PC. Nous avons bien préparé cet Euro que nous abordons sans peur ni appréhension. Depuis la World League, il y a un mois et demie, nous nous sommes concentrés full-time sur ce rendez-vous." La Belgique espère pouvoir se qualifier pour les demi-finales. Les deux premiers du groupe rejoignent le dernier carré et les Pays-Bas, vice-champions du monde et champions olympiques, restent l'adversaire le plus huppé que les Belges rencontreront dimanche. "Les Néerlandaises ne vont certainement pas nous sous-estimer. Nous avons déjà gagné en match de préparation. Nous les connaissons, le public est avec nous. Le plus important sera de réussir une bonne prestation, les chiffres ne m'intéressent pas." (Belga)