Les Belges de Pascal Kina, N.13 mondiales, une fois le stress de l'événement un peu évaporé, ont pu dérouler dès la reprise de la deuxième mi-temps face aux modestes bélarusses. Dans le même groupe, les Pays-Bas, N.1 mondiales, ont un peu copié la Belgique. Les Néerlandaises, vice-championnes du monde et championnes olympiques, ne menaient "que" 1 à 0, comme les Belges, à la mi-temps, puis ont déroulé aussi face aux Irlandaises (IHF-15), 6 à 0 au coup de sifflet final. Belges et Néerlandaises se retrouveront au deuxième jour dimanche à 20h00. Dans le groupe B, l'Allemagne (IHF-5) l'a échappé belle. Face aux Ecossaises (IHF-19), les Allemandes se sont certes imposées 1 à 0, mais à force de rater leurs occasions, elles sont restées jusqu'au bout à la merci d'un contre de l'Ecosse. L'Angleterre, 4e nation mondiale, par contre, n'a connu aucune difficulté à se défaire de l'Espagne (IHF-14). Les deux premiers de chacun des groupes se qualifient pour les demi-finales. (Belga)

Les Belges de Pascal Kina, N.13 mondiales, une fois le stress de l'événement un peu évaporé, ont pu dérouler dès la reprise de la deuxième mi-temps face aux modestes bélarusses. Dans le même groupe, les Pays-Bas, N.1 mondiales, ont un peu copié la Belgique. Les Néerlandaises, vice-championnes du monde et championnes olympiques, ne menaient "que" 1 à 0, comme les Belges, à la mi-temps, puis ont déroulé aussi face aux Irlandaises (IHF-15), 6 à 0 au coup de sifflet final. Belges et Néerlandaises se retrouveront au deuxième jour dimanche à 20h00. Dans le groupe B, l'Allemagne (IHF-5) l'a échappé belle. Face aux Ecossaises (IHF-19), les Allemandes se sont certes imposées 1 à 0, mais à force de rater leurs occasions, elles sont restées jusqu'au bout à la merci d'un contre de l'Ecosse. L'Angleterre, 4e nation mondiale, par contre, n'a connu aucune difficulté à se défaire de l'Espagne (IHF-14). Les deux premiers de chacun des groupes se qualifient pour les demi-finales. (Belga)