"L'Irlande a bien joué en première mi-temps et nous avons du chercher l'ouverture. Heureusement, nous avons marqué, sans quoi, on ne sait jamais. Après la pause, nous avons continué dans le même sens pour essayer de marquer encore. C'est ce qui s'est passé." Même si un match nul lui suffisait pour rejoindre le dernier carré, la Belgique s'est imposée 3 à 0. "La joie était intense au coup de sifflet final", confiait Erica Coppey auteur du 3e but. "Notre objectif était d'être en demi-finales et nous y sommes. On s'est battu pour ça. Nous avions la partie sous contrôle et l'Irlande n'a pas eu beaucoup d'occasions, mais elle aurait pu égaliser sur leur stroke. C'est le sport. On a marqué le coup après. C'est fantastique bien entendu". La Belgique jouera à présent jeudi en demi-finales contre l'Allemagne. "Tout peut arriver", estime encore Erica Coppey. "Notre premier objectif est atteint, mais nous voulons aussi aller en finale." (Belga)

"L'Irlande a bien joué en première mi-temps et nous avons du chercher l'ouverture. Heureusement, nous avons marqué, sans quoi, on ne sait jamais. Après la pause, nous avons continué dans le même sens pour essayer de marquer encore. C'est ce qui s'est passé." Même si un match nul lui suffisait pour rejoindre le dernier carré, la Belgique s'est imposée 3 à 0. "La joie était intense au coup de sifflet final", confiait Erica Coppey auteur du 3e but. "Notre objectif était d'être en demi-finales et nous y sommes. On s'est battu pour ça. Nous avions la partie sous contrôle et l'Irlande n'a pas eu beaucoup d'occasions, mais elle aurait pu égaliser sur leur stroke. C'est le sport. On a marqué le coup après. C'est fantastique bien entendu". La Belgique jouera à présent jeudi en demi-finales contre l'Allemagne. "Tout peut arriver", estime encore Erica Coppey. "Notre premier objectif est atteint, mais nous voulons aussi aller en finale." (Belga)