"L'équipe a eu des difficultés en première mi-temps, mais il n'y avait plus que nous sur le terrain en seconde", a commenté le coach belge. "Malheureusement, nous n'avons pas réussi à concrétiser davantage d'occasions et puis la rencontre s'est achevée comme souvent avec l'Allemagne." Le technicien gantois est malgré l'élimination particulièrement satisfait de ses joueuses, tant depuis le début du tournoi que lors de ce match. "Sur l'égalisation, c'est une erreur collective. L'expérience a ensuite fait la différence lors des shoot-outs. C'est un exercice où l'aspect mental est prépondérant, et ça devient encore plus difficile dès lors que l'on manque le premier essai, mais les filles ont réalisé une superbe performance pour la première demi-finale de leur carrière." Lors de son speech d'après-match, Pascal Kina a permis à ses joueuses "d'être déçues pendant une heure, mais après cela il faudra se reconcentrer sur la suite du tournoi. Nous avons atteint notre premier objectif avec cette demi-finale, nous allons maintenant nous concentrer sur le second, à savoir décrocher une médaille." La Belgique disputera la petite finale du tournoi samedi à 13h30, face au perdant de la seconde demi-finale qui oppose jeudi soir les Pays-Bas à l'Angleterre. (Belga)

"L'équipe a eu des difficultés en première mi-temps, mais il n'y avait plus que nous sur le terrain en seconde", a commenté le coach belge. "Malheureusement, nous n'avons pas réussi à concrétiser davantage d'occasions et puis la rencontre s'est achevée comme souvent avec l'Allemagne." Le technicien gantois est malgré l'élimination particulièrement satisfait de ses joueuses, tant depuis le début du tournoi que lors de ce match. "Sur l'égalisation, c'est une erreur collective. L'expérience a ensuite fait la différence lors des shoot-outs. C'est un exercice où l'aspect mental est prépondérant, et ça devient encore plus difficile dès lors que l'on manque le premier essai, mais les filles ont réalisé une superbe performance pour la première demi-finale de leur carrière." Lors de son speech d'après-match, Pascal Kina a permis à ses joueuses "d'être déçues pendant une heure, mais après cela il faudra se reconcentrer sur la suite du tournoi. Nous avons atteint notre premier objectif avec cette demi-finale, nous allons maintenant nous concentrer sur le second, à savoir décrocher une médaille." La Belgique disputera la petite finale du tournoi samedi à 13h30, face au perdant de la seconde demi-finale qui oppose jeudi soir les Pays-Bas à l'Angleterre. (Belga)