Samedi, après les trois premières épreuves, Wild occupait la tête devant notre compatriote et Trott, qui a réussi à inverser la tendance lors de la journée de clôture. On pensait que Wild avait pris une sérieuse option sur le titre en remportant dimanche la poursuite individuelle et le scratch, mais la Néerlandaise se ratait sur la dernière épreuve du 500m en terminant seulement 7e et devait s'incliner au final devant la Britannique, qui s'imposait avec le même nombre de points (15) que Wild mais la devançait au total des temps concernant les disciplines disputées contre le chrono. D'Hoore, 4e de la poursuite, 2e du scratch et 5e du 500m, décrochait le bronze avec 18 points. "Je crois que c'est un résultat logique", a expliqué la cycliste belge. "J'ai très bien roulé sur la course aux points, par élimination et au scratch. C'est juste dans les disciplines contre le chrono que Trott et Wild se sont montrés supérieures." . (Belga)

Samedi, après les trois premières épreuves, Wild occupait la tête devant notre compatriote et Trott, qui a réussi à inverser la tendance lors de la journée de clôture. On pensait que Wild avait pris une sérieuse option sur le titre en remportant dimanche la poursuite individuelle et le scratch, mais la Néerlandaise se ratait sur la dernière épreuve du 500m en terminant seulement 7e et devait s'incliner au final devant la Britannique, qui s'imposait avec le même nombre de points (15) que Wild mais la devançait au total des temps concernant les disciplines disputées contre le chrono. D'Hoore, 4e de la poursuite, 2e du scratch et 5e du 500m, décrochait le bronze avec 18 points. "Je crois que c'est un résultat logique", a expliqué la cycliste belge. "J'ai très bien roulé sur la course aux points, par élimination et au scratch. C'est juste dans les disciplines contre le chrono que Trott et Wild se sont montrés supérieures." . (Belga)