Les Diablotins rentraient bien dans la partie. Thorgan Hazard lançait subtilement Batshuayi, qui était devancé par le gardien Bardi (7e). Côté italien, Belotti frôlait le poteau d'un tir à ras-de-terre (38e). L'Italie ouvrait le score à la 39e minute: sur un corner de Gatto, Di Lorenzo prolongeait de la tête pour Battocchio, qui, oublié au second poteau, envoyait le ballon au fond des filets de la tête. La Belgique renversait la situation en cinq minutes: servi par Ferreira-Carrasco, Hazard égalisait d'un tir dévié par Di Lorenzo (47e). Ferreira-Carrasco servait ensuite Malanda qui reprenait victorieusement en demi-volée (52e). Sur un nouvel assist de Ferreira-Carrasco, Massimo Bruno, seul devant Bardi, croisait trop sa frappe (62e). À la 66e minute, Longo gaspillait la balle d'égalisation. Les occasions se multipliaient en fin de rencontre: Bardi repoussait les envois successifs de Bruno et Ferreira-Carrasco (82e) tandis qu'Arslanagic se jetait pour repousser un ultime assaut italien. Dans les arrêts de jeu, Ferreira-Carrasco, servi par Lukaku, ponctuait son excellente prestation d'un but, fixant le score à 1-3. Après avoir battu Chypre en mars, la Belgique est en tête du groupe avec 6 points. Viennent ensuite la Serbie et Chypre (3). L'Italie et l'Irlande du Nord, qui n'ont disputé qu'une seule rencontre, ferment la marche (0). (Belga)

Les Diablotins rentraient bien dans la partie. Thorgan Hazard lançait subtilement Batshuayi, qui était devancé par le gardien Bardi (7e). Côté italien, Belotti frôlait le poteau d'un tir à ras-de-terre (38e). L'Italie ouvrait le score à la 39e minute: sur un corner de Gatto, Di Lorenzo prolongeait de la tête pour Battocchio, qui, oublié au second poteau, envoyait le ballon au fond des filets de la tête. La Belgique renversait la situation en cinq minutes: servi par Ferreira-Carrasco, Hazard égalisait d'un tir dévié par Di Lorenzo (47e). Ferreira-Carrasco servait ensuite Malanda qui reprenait victorieusement en demi-volée (52e). Sur un nouvel assist de Ferreira-Carrasco, Massimo Bruno, seul devant Bardi, croisait trop sa frappe (62e). À la 66e minute, Longo gaspillait la balle d'égalisation. Les occasions se multipliaient en fin de rencontre: Bardi repoussait les envois successifs de Bruno et Ferreira-Carrasco (82e) tandis qu'Arslanagic se jetait pour repousser un ultime assaut italien. Dans les arrêts de jeu, Ferreira-Carrasco, servi par Lukaku, ponctuait son excellente prestation d'un but, fixant le score à 1-3. Après avoir battu Chypre en mars, la Belgique est en tête du groupe avec 6 points. Viennent ensuite la Serbie et Chypre (3). L'Italie et l'Irlande du Nord, qui n'ont disputé qu'une seule rencontre, ferment la marche (0). (Belga)