Les victoires conséquentes de l'Irlande, de la Croatie et de la République tchèque vendredi dernier en barrage aller de l'Euro 2012 placent ces trois équipes sur du velours au moment d'aborder mardi le match retour. Seul le Portugal, qui a partagé 0-0 en Bosnie, devra s'employer s'il veut conserver sa place parmi l'élite continentale.

La Croatie a donné la leçon aux Turcs de Guus Hiddink (0-3). Celui-ci disputera sans aucun doute son dernier match à la tête de la sélection turque avant de changer d'air. On parle de lui à l'Ajax et au PSG.


L'Irlande a fait mieux en éclatant 0-4 l'Estonie à Tallinn.


La République tchèque enfin devra être un rien plus vigilante au Monténégro après son succès 2-0 à Prague.


Le Portugal au pied du mur Cristiano Ronaldo et ses partenaires doivent gagner au stadio de la Luz de Lisbonne. Les 65.647 spectateurs ne seront pas de trop pour venir à bout des solides joueurs de Safet Susic qui croient vraiment en leurs chances de décrocher une première qualification dans un tournoi majeur depuis l'indépendance du pays en 1992.


"Si on marque un but là-bas, je pense que l'on se qualifiera. Il leur faudrait alors marquer deux fois. On a les joueurs pour les en empêcher. Cela reste très ouvert. Ça va être un grand match", prédit déjà Miralem Pjanic, le joueur de la Roma.

Le Malinois Boris Pandza, qui a purgé sa suspension, pourrait être aligné en défense.

Le tirage au sort de la phase finale se déroulera le vendredi 2 décembre à Kiev à 18h00 (heure belge).

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Les victoires conséquentes de l'Irlande, de la Croatie et de la République tchèque vendredi dernier en barrage aller de l'Euro 2012 placent ces trois équipes sur du velours au moment d'aborder mardi le match retour. Seul le Portugal, qui a partagé 0-0 en Bosnie, devra s'employer s'il veut conserver sa place parmi l'élite continentale. La Croatie a donné la leçon aux Turcs de Guus Hiddink (0-3). Celui-ci disputera sans aucun doute son dernier match à la tête de la sélection turque avant de changer d'air. On parle de lui à l'Ajax et au PSG. L'Irlande a fait mieux en éclatant 0-4 l'Estonie à Tallinn. La République tchèque enfin devra être un rien plus vigilante au Monténégro après son succès 2-0 à Prague. Le Portugal au pied du mur Cristiano Ronaldo et ses partenaires doivent gagner au stadio de la Luz de Lisbonne. Les 65.647 spectateurs ne seront pas de trop pour venir à bout des solides joueurs de Safet Susic qui croient vraiment en leurs chances de décrocher une première qualification dans un tournoi majeur depuis l'indépendance du pays en 1992. "Si on marque un but là-bas, je pense que l'on se qualifiera. Il leur faudrait alors marquer deux fois. On a les joueurs pour les en empêcher. Cela reste très ouvert. Ça va être un grand match", prédit déjà Miralem Pjanic, le joueur de la Roma. Le Malinois Boris Pandza, qui a purgé sa suspension, pourrait être aligné en défense. Le tirage au sort de la phase finale se déroulera le vendredi 2 décembre à Kiev à 18h00 (heure belge). Sportfootmagazine.be, avec Belga