Le tirage au sort des barrages vient d'avoir lieu à Cracovie ce jeudi. La Turquie, qui a devancé les Diables Rouges pour la 2e place du groupe, a hérité de la Croatie. Une équipe que les hommes de Georges Leekens rencontreront lors de la phase qualificative pour la Coupe du Monde 2014.

On nourrira an doute encore plus de regrets, à ce moment-là, s'il s'avère que nous sommes plus forts que les Croates. Mais inutile de remuer le couteau dans la plaie : on ne réécrira pas l'histoire.

Le Portugal de Cristiano Ronaldo, principale victime de la dernière journée des groupes (un partage lui suffisait au Danemark, mais il a été battu) devra se farcir la Bosnie-Herzégovine d'Edin Dzeko, qui a donné beaucoup de fil à retordre à la France.

Les deux invités-surprises des barrages, l'Estonie et le Monténégro, affronteront respectivement l'Irlande et la République Tchèque.

Daniel Devos, Sport/Foot Magazine

Le tirage au sort des barrages vient d'avoir lieu à Cracovie ce jeudi. La Turquie, qui a devancé les Diables Rouges pour la 2e place du groupe, a hérité de la Croatie. Une équipe que les hommes de Georges Leekens rencontreront lors de la phase qualificative pour la Coupe du Monde 2014. On nourrira an doute encore plus de regrets, à ce moment-là, s'il s'avère que nous sommes plus forts que les Croates. Mais inutile de remuer le couteau dans la plaie : on ne réécrira pas l'histoire. Le Portugal de Cristiano Ronaldo, principale victime de la dernière journée des groupes (un partage lui suffisait au Danemark, mais il a été battu) devra se farcir la Bosnie-Herzégovine d'Edin Dzeko, qui a donné beaucoup de fil à retordre à la France. Les deux invités-surprises des barrages, l'Estonie et le Monténégro, affronteront respectivement l'Irlande et la République Tchèque. Daniel Devos, Sport/Foot Magazine