Les Tchèques tenteront de reproduire leur bon match contre la Grèce (victoire 1-2). La Pologne, coorganisatrice du tournoi, aura à coeur de prolonger l'aventure devant ses supporters.

D'abord malmenés par la Russie lors de son premier match (défaite 4-1), les Tchèques ont profité, dans leur deuxième rencontre, des errements de la défense grecque, en marquant à deux reprises sur les six premières minutes. Malgré l'erreur de Cech qui permit aux Grecs de réduire l'écart, la Tchéquie conserva la maîtrise du jeu. Toutefois, face aux rapides attaquants polonais, elle devra être plus rigoureuse en défense.

La Pologne voudra développer son jeu rapide et physique avec en pointe un Lewandowski toujours à l'affût et doué techniquement. Les Polonais devront être constants, sans période de relâchement, comme face aux Grecs en deuxième mi-temps.

Les équipes en présence "Ce soir, ce sera un match différent, car on joue contre le pays hôte. Leurs supporters vont dicter l'ambiance et on va devoir s'y préparer. " estime Michal Bilek, l'entraîneur tchèque sur le site uefa.com.

Avec seulement deux points, Franciszek Smuda peut s'estimer mal payé. Il devra maintenir chez ses joueurs un esprit tourné vers l'offensive, avec une concentration extrême en défense.

Quelques chiffres

La République tchèque et la Pologne se sont affrontées deux fois en match officiel, dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2010. En octobre 2008, les Polonais l'avaient emporté 2-1 chez eux. Les Tchèques avaient pris leur revanche un an plus tard, à Prague (2-0).

Les compos probables

Tchéquie : Cech - Kadlec, Sivok, Limberski, Gebre Selassie - Hübschman, Pilar, Plasil, Jiracek - Rosicky, Baros

Pologne : Tyton - Perquis (?), Piszczek, Wasilewski, Boenisch - Dudka (?), Polanski (?), Murawski - Blaszczykowski , Obraniak, Lewandowski.

Sportfootmagazine.be

Les Tchèques tenteront de reproduire leur bon match contre la Grèce (victoire 1-2). La Pologne, coorganisatrice du tournoi, aura à coeur de prolonger l'aventure devant ses supporters. D'abord malmenés par la Russie lors de son premier match (défaite 4-1), les Tchèques ont profité, dans leur deuxième rencontre, des errements de la défense grecque, en marquant à deux reprises sur les six premières minutes. Malgré l'erreur de Cech qui permit aux Grecs de réduire l'écart, la Tchéquie conserva la maîtrise du jeu. Toutefois, face aux rapides attaquants polonais, elle devra être plus rigoureuse en défense. La Pologne voudra développer son jeu rapide et physique avec en pointe un Lewandowski toujours à l'affût et doué techniquement. Les Polonais devront être constants, sans période de relâchement, comme face aux Grecs en deuxième mi-temps. Les équipes en présence "Ce soir, ce sera un match différent, car on joue contre le pays hôte. Leurs supporters vont dicter l'ambiance et on va devoir s'y préparer. " estime Michal Bilek, l'entraîneur tchèque sur le site uefa.com. Avec seulement deux points, Franciszek Smuda peut s'estimer mal payé. Il devra maintenir chez ses joueurs un esprit tourné vers l'offensive, avec une concentration extrême en défense. Quelques chiffres La République tchèque et la Pologne se sont affrontées deux fois en match officiel, dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2010. En octobre 2008, les Polonais l'avaient emporté 2-1 chez eux. Les Tchèques avaient pris leur revanche un an plus tard, à Prague (2-0). Les compos probables Tchéquie : Cech - Kadlec, Sivok, Limberski, Gebre Selassie - Hübschman, Pilar, Plasil, Jiracek - Rosicky, Baros Pologne : Tyton - Perquis (?), Piszczek, Wasilewski, Boenisch - Dudka (?), Polanski (?), Murawski - Blaszczykowski , Obraniak, Lewandowski. Sportfootmagazine.be