La France s'est qualifiée dans la douleur en arrachant le nul sur sa pelouse contre la Bosnie (1-1). Quatre autres pays ont obtenu leur billet mardi : la Grèce, la Russie, le Danemark, qui a renvoyé le Portugal en barrages après sa victoire 2-1, et la Suède en tant que meilleur 2e de tous les groupes grâce à sa victoire 3-2 sur les Pays-Bas.

Groupe D : le France in extremis
L'équipe de France, qui n'avaient besoin que d'un point pour finir en tête du groupe D, a beaucoup souffert, Nasri égalisant sur penalty à la 77e minute alors que les Bosniens menaient depuis la 40e minute et un but de Dzeko.

Dans l'autre match de ce groupe, sans enjeu, l'Arménie et la Roumanie ont fait eux aussi match nul 1-1.

Groupe E : la Suède meilleur deuxième
Les Pays-Bas, vainqueurs de leurs neuf premières rencontres, étaient certains de terminer en tête de cette poule E à l'entame de ce dernier match et de faire le voyage vers l'Ukraine et la Pologne en juin prochain.

Privée de son attaquant vedette Zlatan Ibrahimovic, la Suède a souvent été dominée par des Néerlandais maîtres du ballon mais maladroits devant le but d'Isaksson.

Affaiblie par les absences sur blessure de Maarten Stekelenburg, John Heitinga, Ibrahim Afellay, Arjen Robben, Hedwiges Maduro et Wesley Sneijder, la formation néerlandaise a été surprise dès la 14e minute par un coup franc de Kallström. Les Pays-Bas ont ensuite réagi par Klaas-Jan Huntelaar. L'attaquant de Shalke 04 a égalisé en inscrivant à la 22e minute son 12e but durant cette phase qualificative et termine meilleur buteur de la phase de qualification.

Au retour des vestiaires, Dirk Kuyt pensait placer son équipe sur la voie d'un nouveau succès (1-2, 49e) mais il provoquait surtout un sursaut suédois. Larsson sur penalty (51e, suite à une main de Mathijsen) puis Toivonen (53e) replaçaient leur équipe aux commandes au terme de trois minutes de folie.

Groupe H : le Danemark envoie le Portugal en barrages
Le Danemark a terminé mardi en tête du groupe H et s'est qualifié pour l'Euro-2012 à la faveur de sa victoire 2-1 contre le Portugal, condamné aux barrages.

Le Portugal termine 2e du groupe devant la Norvège qui a battu Chypre 3-1.

Groupe B : la Russie, logiquement
La Russie a logiquement terminé en tête du groupe B grâce à sa très large victoire contre Andorre (6-0) et s'est qualifiée pour l'Euro.

L'Eire, 2e du groupe après sa victoire sur l'Arménie 2-1, devra passer par les barrages. Macédoine et Slovaquie ont partagé 1-1 dans une rencontre sans enjeu.

Groupe F : la Croatie en barrages
Enfin, la Grèce a terminé à la première place de la poule F en remportant son match en Géorgie (1-2) et s'est par conséquent qualifiée pour la phase finale de l'Euro 2012.

La Croatie, qui a battu la Lettonie 2-0, devra néanmoins jouer les barrages en temps que tête de série pour tenter de décrocher son billet pour l'Ukraine et la Pologne.

Dans le 3e match du groupe, sans enjeu, Israël s'est imposé 0-2 à Malte.

Encore quatre places à prendre
Les 12 nations qui ont composté leur billet sont donc l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas, l'Angleterre, la Grèce, la Russie, le Danemark, la Suède (en tant que meilleur 2e), la France sans oublier l'Ukraine et la Pologne, pays co-organisateurs.

Les 8 équipes qui joueront les barrages afin d'obtenir les 4 derniers billets sont le Portugal, le Monténégro, la Turquie, la Croatie, l'Eire, la République Tchèque, l'Estonie et la Bosnie. Le jeudi 13 octobre, le tirage au sort des barrages aura lieu à Cracovie (Pologne).

Les têtes de série lors de ce tirage sont : la Croatie (coefficient 32.723), le Portugal (31.202), l'Irlande (28.203) et la République tchèque (27.982). Les non-têtes de série sont : la Turquie (27.601), la Bosnie-Herzégovine (27.199), le Monténégro (21.876) et l'Estonie (20.355). Les barrages aller auront lieu les 11 ou 12 novembre, retour le 15 novembre.

Le tirage au sort de la phase finale aura lieu le 3 décembre à Kiev en Ukraine.

Le match d'ouverture de l'Euro-2012 se jouera le 8 juin 2012 à Varsovie en Pologne dans 240 jours, la finale le 1er juillet à Kiev.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La France s'est qualifiée dans la douleur en arrachant le nul sur sa pelouse contre la Bosnie (1-1). Quatre autres pays ont obtenu leur billet mardi : la Grèce, la Russie, le Danemark, qui a renvoyé le Portugal en barrages après sa victoire 2-1, et la Suède en tant que meilleur 2e de tous les groupes grâce à sa victoire 3-2 sur les Pays-Bas. Groupe D : le France in extremis L'équipe de France, qui n'avaient besoin que d'un point pour finir en tête du groupe D, a beaucoup souffert, Nasri égalisant sur penalty à la 77e minute alors que les Bosniens menaient depuis la 40e minute et un but de Dzeko. Dans l'autre match de ce groupe, sans enjeu, l'Arménie et la Roumanie ont fait eux aussi match nul 1-1. Groupe E : la Suède meilleur deuxième Les Pays-Bas, vainqueurs de leurs neuf premières rencontres, étaient certains de terminer en tête de cette poule E à l'entame de ce dernier match et de faire le voyage vers l'Ukraine et la Pologne en juin prochain. Privée de son attaquant vedette Zlatan Ibrahimovic, la Suède a souvent été dominée par des Néerlandais maîtres du ballon mais maladroits devant le but d'Isaksson. Affaiblie par les absences sur blessure de Maarten Stekelenburg, John Heitinga, Ibrahim Afellay, Arjen Robben, Hedwiges Maduro et Wesley Sneijder, la formation néerlandaise a été surprise dès la 14e minute par un coup franc de Kallström. Les Pays-Bas ont ensuite réagi par Klaas-Jan Huntelaar. L'attaquant de Shalke 04 a égalisé en inscrivant à la 22e minute son 12e but durant cette phase qualificative et termine meilleur buteur de la phase de qualification. Au retour des vestiaires, Dirk Kuyt pensait placer son équipe sur la voie d'un nouveau succès (1-2, 49e) mais il provoquait surtout un sursaut suédois. Larsson sur penalty (51e, suite à une main de Mathijsen) puis Toivonen (53e) replaçaient leur équipe aux commandes au terme de trois minutes de folie. Groupe H : le Danemark envoie le Portugal en barrages Le Danemark a terminé mardi en tête du groupe H et s'est qualifié pour l'Euro-2012 à la faveur de sa victoire 2-1 contre le Portugal, condamné aux barrages. Le Portugal termine 2e du groupe devant la Norvège qui a battu Chypre 3-1. Groupe B : la Russie, logiquement La Russie a logiquement terminé en tête du groupe B grâce à sa très large victoire contre Andorre (6-0) et s'est qualifiée pour l'Euro. L'Eire, 2e du groupe après sa victoire sur l'Arménie 2-1, devra passer par les barrages. Macédoine et Slovaquie ont partagé 1-1 dans une rencontre sans enjeu. Groupe F : la Croatie en barrages Enfin, la Grèce a terminé à la première place de la poule F en remportant son match en Géorgie (1-2) et s'est par conséquent qualifiée pour la phase finale de l'Euro 2012. La Croatie, qui a battu la Lettonie 2-0, devra néanmoins jouer les barrages en temps que tête de série pour tenter de décrocher son billet pour l'Ukraine et la Pologne. Dans le 3e match du groupe, sans enjeu, Israël s'est imposé 0-2 à Malte. Encore quatre places à prendre Les 12 nations qui ont composté leur billet sont donc l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas, l'Angleterre, la Grèce, la Russie, le Danemark, la Suède (en tant que meilleur 2e), la France sans oublier l'Ukraine et la Pologne, pays co-organisateurs. Les 8 équipes qui joueront les barrages afin d'obtenir les 4 derniers billets sont le Portugal, le Monténégro, la Turquie, la Croatie, l'Eire, la République Tchèque, l'Estonie et la Bosnie. Le jeudi 13 octobre, le tirage au sort des barrages aura lieu à Cracovie (Pologne). Les têtes de série lors de ce tirage sont : la Croatie (coefficient 32.723), le Portugal (31.202), l'Irlande (28.203) et la République tchèque (27.982). Les non-têtes de série sont : la Turquie (27.601), la Bosnie-Herzégovine (27.199), le Monténégro (21.876) et l'Estonie (20.355). Les barrages aller auront lieu les 11 ou 12 novembre, retour le 15 novembre. Le tirage au sort de la phase finale aura lieu le 3 décembre à Kiev en Ukraine. Le match d'ouverture de l'Euro-2012 se jouera le 8 juin 2012 à Varsovie en Pologne dans 240 jours, la finale le 1er juillet à Kiev. Sportfootmagazine.be, avec Belga