Juste après son match, les organisateurs ont rapidement organisé une petite cérémonie d'adieu de X-Man à son public. "Cela m'a toujours fait plaisir de jouer ici en Belgique et à ce tournoi en particulier. C'est presque mieux qu'un tournoi ATP", a-t-il adressé à Dominique Monami, la directrice de l'Ethias Trophy. Malisse s'est ensuite adressé aux supporters et à la presse présente, ne pouvant s'empêcher de verser quelques larmes en remerciant ses proches. "Merci de votre soutien, même si parfois vous deviez vous demander ce que je faisais! (ndlr: évoquant ses frasques sur les courts). Le plus difficile pour moi est de remercier ma famille. Merci à mon frère Olivier, qui a fait beaucoup pour moi. Grâce à lui j'ai pu me concentrer sur le tennis et lui faisait tout le reste." Les sanglots ont redoublé lorsque le Courtraisien a remercié son père malade et sa mère, décédée il y a trois ans. "Mon papa n'est pas ici, mais je sais qu'il va regarder. Je suis ici grâce à lui. Il a toujours été derrière nous. Quant à maman, j'y pense tous les jours. Tous les matchs, elle est avec moi. Je ne sais pas expliquer mon émotion", a conclu X-Man. . (Belga)

Juste après son match, les organisateurs ont rapidement organisé une petite cérémonie d'adieu de X-Man à son public. "Cela m'a toujours fait plaisir de jouer ici en Belgique et à ce tournoi en particulier. C'est presque mieux qu'un tournoi ATP", a-t-il adressé à Dominique Monami, la directrice de l'Ethias Trophy. Malisse s'est ensuite adressé aux supporters et à la presse présente, ne pouvant s'empêcher de verser quelques larmes en remerciant ses proches. "Merci de votre soutien, même si parfois vous deviez vous demander ce que je faisais! (ndlr: évoquant ses frasques sur les courts). Le plus difficile pour moi est de remercier ma famille. Merci à mon frère Olivier, qui a fait beaucoup pour moi. Grâce à lui j'ai pu me concentrer sur le tennis et lui faisait tout le reste." Les sanglots ont redoublé lorsque le Courtraisien a remercié son père malade et sa mère, décédée il y a trois ans. "Mon papa n'est pas ici, mais je sais qu'il va regarder. Je suis ici grâce à lui. Il a toujours été derrière nous. Quant à maman, j'y pense tous les jours. Tous les matchs, elle est avec moi. Je ne sais pas expliquer mon émotion", a conclu X-Man. . (Belga)