Vous avez été nombreux à voter pour vos joueurs fétiches au terme de ce Mondial 2010. Nous avons comptabilisé vos voix. Sans surprise, les heureux élus sont tous, à l'exception d'un défenseur brésilien, issus des quatre dernières formations ayant participé à la compétition, soit l'Espagne, les Pays-Bas, l'Allemagne et l'Uruguay.

Et voici comment s'articulerait un onze idéal.

Au goal, on s'y attend un peu malgré un début de compétition plutôt hésitant, vous avez placé Iker Casillas, le portier de la Roja.

En défense, on retrouve Philipp Lahm qui a souvent pu rassurer ses collègues de la Mannschaft. Le Brésilien Maicon est ressorti du lot malgré l'élimination précoce de sa formation. Ensuite, bien entendu, vous avez aligné l'impressionnante paire espagnole, Gerard Piqué et Carles Puyol.

Dans l'entre-jeu, le vainqueur milanais de la Champion's League Wesley Sneijder (Pays-Bas), côtoie le vaincu munichois Bastian Schweinsteiger (Allemagne) et Andrés Iniesta (Espagne).

Enfin, pour faire flamber les buts d'une éventuelle équipe qui oserait affronter cette best-team, vous avez aligné une excellente surprise de ce Mondial, en la personne de Diego Forlan (Uruguay). L'homme a emmené sa formation vers les demi-finales, ce qui, comme l'a précisé son coach, restera un évènement exceptionnel pour ce petit pays d'à peine plus de 3 millions d'habitants. A ses côté, l'inévitable David Villa qui a marqué à lui seul cinq des sept buts espagnols en Afrique du Sud. Le jeune Thomas Müller complète le trio offensif et peut d'ores et déjà compter sur les prochaines éditions de la Coupe du monde pour augmenter son compteur de buts.

Merci pour votre participation!

Footmag.be

Vous avez été nombreux à voter pour vos joueurs fétiches au terme de ce Mondial 2010. Nous avons comptabilisé vos voix. Sans surprise, les heureux élus sont tous, à l'exception d'un défenseur brésilien, issus des quatre dernières formations ayant participé à la compétition, soit l'Espagne, les Pays-Bas, l'Allemagne et l'Uruguay.Et voici comment s'articulerait un onze idéal.Au goal, on s'y attend un peu malgré un début de compétition plutôt hésitant, vous avez placé Iker Casillas, le portier de la Roja.En défense, on retrouve Philipp Lahm qui a souvent pu rassurer ses collègues de la Mannschaft. Le Brésilien Maicon est ressorti du lot malgré l'élimination précoce de sa formation. Ensuite, bien entendu, vous avez aligné l'impressionnante paire espagnole, Gerard Piqué et Carles Puyol.Dans l'entre-jeu, le vainqueur milanais de la Champion's League Wesley Sneijder (Pays-Bas), côtoie le vaincu munichois Bastian Schweinsteiger (Allemagne) et Andrés Iniesta (Espagne).Enfin, pour faire flamber les buts d'une éventuelle équipe qui oserait affronter cette best-team, vous avez aligné une excellente surprise de ce Mondial, en la personne de Diego Forlan (Uruguay). L'homme a emmené sa formation vers les demi-finales, ce qui, comme l'a précisé son coach, restera un évènement exceptionnel pour ce petit pays d'à peine plus de 3 millions d'habitants. A ses côté, l'inévitable David Villa qui a marqué à lui seul cinq des sept buts espagnols en Afrique du Sud. Le jeune Thomas Müller complète le trio offensif et peut d'ores et déjà compter sur les prochaines éditions de la Coupe du monde pour augmenter son compteur de buts.Merci pour votre participation!Footmag.be