Rik Hemeryck, sur Papillon, s'est montré le plus rapide (67.41) à la faveur, en outre, d'un parcours sans-faute. Il devance Dirk Demeersman, auteur aussi d'un sans-faute avec Bufero. Philippe Lejeune sur Carlin STX doit se contenter de la 5e place. "J'espérait surtout me positionner dans les 4 premiers", avouait Demeersman, grand favori. "Je suis donc parfaitement dans la course. J'aurais pourtant voulu que le parcours soit un peu plus difficile. Malgré tout, tu vois quand même que beaucoup de cavaliers se retrouvent avec des fautes. C'est que celui qui a dessiné le parcours avait raison et a proposé un parcours difficile". Favori aux laurieus nationaux, Olivier Philippaerts, sur Cabrio, ne figurait lui qu'en 34e position. "Je suis déçu. Cabrio a été effrayé par quelque chose dans le premier virage et n'était pas à distance pour le premier obstacle touchant déjà une barre. Je suis sorti de l'étrier à la réception et j'ai perdu un peu l'équilibre. J'ai décidé de reprendre l'obstacle suivant perdant énorément de temps. Je peux oublier le titre, mais j'espère faire mieux demain pour intégrer le top 16 et pouvoir disputer la finale samedi." (MICHEL KRAKOWSKI)

Rik Hemeryck, sur Papillon, s'est montré le plus rapide (67.41) à la faveur, en outre, d'un parcours sans-faute. Il devance Dirk Demeersman, auteur aussi d'un sans-faute avec Bufero. Philippe Lejeune sur Carlin STX doit se contenter de la 5e place. "J'espérait surtout me positionner dans les 4 premiers", avouait Demeersman, grand favori. "Je suis donc parfaitement dans la course. J'aurais pourtant voulu que le parcours soit un peu plus difficile. Malgré tout, tu vois quand même que beaucoup de cavaliers se retrouvent avec des fautes. C'est que celui qui a dessiné le parcours avait raison et a proposé un parcours difficile". Favori aux laurieus nationaux, Olivier Philippaerts, sur Cabrio, ne figurait lui qu'en 34e position. "Je suis déçu. Cabrio a été effrayé par quelque chose dans le premier virage et n'était pas à distance pour le premier obstacle touchant déjà une barre. Je suis sorti de l'étrier à la réception et j'ai perdu un peu l'équilibre. J'ai décidé de reprendre l'obstacle suivant perdant énorément de temps. Je peux oublier le titre, mais j'espère faire mieux demain pour intégrer le top 16 et pouvoir disputer la finale samedi." (MICHEL KRAKOWSKI)