"Ce n'est pas gai. Il faudra qu'on m'explique...", avait-il lâché, un peu dépité malgré la victoire, dans la zone neutre après le match. "Lui expliquer quoi? ", a rétorqué mercredi le sélectionneur Marc Wilmots lors de sa conférence de presse dans le grand auditorium de l'Union Belge. "J'ai moi aussi été joueur, et je sais qu'être remplacé ou sur le banc ne fait pas plaisir. Tout ce que je peux dire est que Dries était, est et reste une pièce très importante de mon puzzle. J'attendais plus de pénétrations de sa part dans la surface adverse mardi. Et aussi qu'il provoque davantage de duels. D'autant que généralement il les gagne. Mais au bout du compte il a quand même réussi à la perfection sa mission principale, qui était de fatiguer le back droit Georgievski, à court de compétition après avoir été victime d'une fracture du péroné. Un travail de sape dont Eden (Hazard, ndlr) a bien profité pour nous offrir le goal de la victoire en 2-ème mi-temps. Le coach macédonien Cedomir Janevski m'a du reste complimenté pour cette ruse..." (CER)

"Ce n'est pas gai. Il faudra qu'on m'explique...", avait-il lâché, un peu dépité malgré la victoire, dans la zone neutre après le match. "Lui expliquer quoi? ", a rétorqué mercredi le sélectionneur Marc Wilmots lors de sa conférence de presse dans le grand auditorium de l'Union Belge. "J'ai moi aussi été joueur, et je sais qu'être remplacé ou sur le banc ne fait pas plaisir. Tout ce que je peux dire est que Dries était, est et reste une pièce très importante de mon puzzle. J'attendais plus de pénétrations de sa part dans la surface adverse mardi. Et aussi qu'il provoque davantage de duels. D'autant que généralement il les gagne. Mais au bout du compte il a quand même réussi à la perfection sa mission principale, qui était de fatiguer le back droit Georgievski, à court de compétition après avoir été victime d'une fracture du péroné. Un travail de sape dont Eden (Hazard, ndlr) a bien profité pour nous offrir le goal de la victoire en 2-ème mi-temps. Le coach macédonien Cedomir Janevski m'a du reste complimenté pour cette ruse..." (CER)