Le Néerlandais Lars Boom (Belkin) a conservé le maillot de leader à la veille de la cinquième étape dont l'arrivée sera jugée au sommet du Mur de Grammont. L'étape a surtout été marquée par la chute violente de plusieurs coureurs lors du sprint, notamment du Tchèque Zdenek Stybar, sérieusement blessé au visage. Pris dans une chute collective dans les derniers mètres, le lauréat de l'édition 2013 de ce Tour du Benelux est retombé face contre terre. Le visage en sang, le champion du monde de cyclo-cross a d'abord été longuement soigné à même le sol avant d'être évacué par ambulance. Pour Bouhanni, il s'agit d'un neuvième succès cette saison. "C'est très satisfaisant car ce Tour du Benelux est ma course de reprise, en guise de préparation à la Vuelta", a expliqué le sprinter de la FDJ.fr. "Je n'ai couru que quatre jours ces trois derniers mois et c'est la première fois que je disputais un sprint massif depuis le Tour d'Italie. Je n'ai pas perdu mon sprint", s'est félicité le Français qui était favori de l'étape après le forfait de l'Allemand André Greipel, malade. (Belga)

Le Néerlandais Lars Boom (Belkin) a conservé le maillot de leader à la veille de la cinquième étape dont l'arrivée sera jugée au sommet du Mur de Grammont. L'étape a surtout été marquée par la chute violente de plusieurs coureurs lors du sprint, notamment du Tchèque Zdenek Stybar, sérieusement blessé au visage. Pris dans une chute collective dans les derniers mètres, le lauréat de l'édition 2013 de ce Tour du Benelux est retombé face contre terre. Le visage en sang, le champion du monde de cyclo-cross a d'abord été longuement soigné à même le sol avant d'être évacué par ambulance. Pour Bouhanni, il s'agit d'un neuvième succès cette saison. "C'est très satisfaisant car ce Tour du Benelux est ma course de reprise, en guise de préparation à la Vuelta", a expliqué le sprinter de la FDJ.fr. "Je n'ai couru que quatre jours ces trois derniers mois et c'est la première fois que je disputais un sprint massif depuis le Tour d'Italie. Je n'ai pas perdu mon sprint", s'est félicité le Français qui était favori de l'étape après le forfait de l'Allemand André Greipel, malade. (Belga)