On les nomme les "Ronal-teenios" mais leur appellation exacte est empreinte d'ironie: les "Gigantes do Norte" ou les Géants du Nord. Cette équipe basée à Belem dans le nord du Brésil fait actuellement le buzz après qu'un reportage de la chaîne Barcroft TV leur soit consacré.

Contrairement à certains préjugés, ces personnes atteintes de nanisme ne manquent pas de talent, principalement la star de l'équipe: Casemiro Ribeiro, aka Wagner Love (en référence à l'ancien joueur du CSKA Moscou). Celui-ci est particulièrement habile avec un ballon, comme en témoigne son entraîneur. Mais les véritables buts de cette équipe sont de mettre fin aux préjugés sur les personnes de petite taille et de combattre la criminalité qui touche plusieurs joueurs.

Pour le moment, ils se contentent d'affronter des formations de moins de 13 ans ou des équipes féminines. Par ailleurs, ils ne bénéficient que d'un seul traitement de faveur: ils peuvent monter sur les épaules d'un partenaire pour former un mur lors d'un coup franc.

La vidéo:

On les nomme les "Ronal-teenios" mais leur appellation exacte est empreinte d'ironie: les "Gigantes do Norte" ou les Géants du Nord. Cette équipe basée à Belem dans le nord du Brésil fait actuellement le buzz après qu'un reportage de la chaîne Barcroft TV leur soit consacré. Contrairement à certains préjugés, ces personnes atteintes de nanisme ne manquent pas de talent, principalement la star de l'équipe: Casemiro Ribeiro, aka Wagner Love (en référence à l'ancien joueur du CSKA Moscou). Celui-ci est particulièrement habile avec un ballon, comme en témoigne son entraîneur. Mais les véritables buts de cette équipe sont de mettre fin aux préjugés sur les personnes de petite taille et de combattre la criminalité qui touche plusieurs joueurs. Pour le moment, ils se contentent d'affronter des formations de moins de 13 ans ou des équipes féminines. Par ailleurs, ils ne bénéficient que d'un seul traitement de faveur: ils peuvent monter sur les épaules d'un partenaire pour former un mur lors d'un coup franc.La vidéo: