Membre du Comité exécutif de la FIFA, Michel D'Hooghe pense que le grand rendez-vous africain du football sera celui de la joie de vivre. Il rappelle dans Het Laatste Nieuws qu'une Coupe du Monde entraîne la création de 159.000 emplois, génère 2 milliards d'euros de revenus pour l'économie locale, etc.

Selon Michel D'Hooghe, ce tournoi doit être obligatoirement un succès "car en cas d'échec, la FIFA qui n'enregistre de rentrées financières que tous les quatre ans, durant la Coupe du Monde, serait en faillite". A bon entendeur...

Pierre Bilic

Membre du Comité exécutif de la FIFA, Michel D'Hooghe pense que le grand rendez-vous africain du football sera celui de la joie de vivre. Il rappelle dans Het Laatste Nieuws qu'une Coupe du Monde entraîne la création de 159.000 emplois, génère 2 milliards d'euros de revenus pour l'économie locale, etc. Selon Michel D'Hooghe, ce tournoi doit être obligatoirement un succès "car en cas d'échec, la FIFA qui n'enregistre de rentrées financières que tous les quatre ans, durant la Coupe du Monde, serait en faillite". A bon entendeur...Pierre Bilic