Présent dans les tribunes du Mémorial Van Damme depuis 2008 et la première apparition de Kevin, Dylan Borlée garde quelques beaux souvenirs du Mémorial. "Depuis 2008, je suis chaque année dans les tribunes. Voir Kevin et Jonathan terminer aux deux premières places il y a deux ans et la victoire de Kevin l'année dernière sont mes plus beaux souvenirs. J'ai toujours adoré le Mémorial et je pense que je vais aimer encore plus être sur la piste." Car vendredi, ce n'est plus en tribunes que Dylan sera présent mais sur la piste du stade Roi Baudoin, au couloir 8. "Je n'ai pas de chrono en tête, même si je pense être capable d'aller assez vite. Je vais surtout essayer prendre un maximum de plaisir", a confié le cadet des Borlée, 20 ans. Le public sera important pour Dylan vendredi. "Ce sera impressionnant, c'est sûr. Mais surtout avant la course, je pense. Une fois le départ donné, on n'entend plus rien tellement on est concentré. Sauf peut-être dans la dernière ligne droite...", là où il espère tenir pour décrocher un bon chrono lors d'un meeting parmi les plus relevés de la saison. (Belga)

Présent dans les tribunes du Mémorial Van Damme depuis 2008 et la première apparition de Kevin, Dylan Borlée garde quelques beaux souvenirs du Mémorial. "Depuis 2008, je suis chaque année dans les tribunes. Voir Kevin et Jonathan terminer aux deux premières places il y a deux ans et la victoire de Kevin l'année dernière sont mes plus beaux souvenirs. J'ai toujours adoré le Mémorial et je pense que je vais aimer encore plus être sur la piste." Car vendredi, ce n'est plus en tribunes que Dylan sera présent mais sur la piste du stade Roi Baudoin, au couloir 8. "Je n'ai pas de chrono en tête, même si je pense être capable d'aller assez vite. Je vais surtout essayer prendre un maximum de plaisir", a confié le cadet des Borlée, 20 ans. Le public sera important pour Dylan vendredi. "Ce sera impressionnant, c'est sûr. Mais surtout avant la course, je pense. Une fois le départ donné, on n'entend plus rien tellement on est concentré. Sauf peut-être dans la dernière ligne droite...", là où il espère tenir pour décrocher un bon chrono lors d'un meeting parmi les plus relevés de la saison. (Belga)