Dans une interview accordée ce vendredi 7 janvier à Football.fr, le Docteur De Mondenard, ancien médecin du sport , s'est penché sur les cas Zidane et Cannavaro, sans toutefois être dans une logique de dénonciation: "Ce n'est pas Zidane en tant que tel qui m'intéresse, ce n'est pas Cannavaro, ce n'est pas Ronaldo ou un joueur en particulier pour dire "Zidane, sale tricheur!". Ce n'est pas dans ma démarche. J'utilise les exemples pour poser les questions. Dans les cas de Zidane et Cannavaro, ce qui m'interpelle, ce n'est pas de savoir si l'un s'est fait ou pas une transfusion sanguine, ou si l'autre s'est fait une perfusion de Neoton. C'est de m'interroger sur l'immobilisme de la Fifa. Comment se fait-il que cette dernière n'ait pas levé le petit doigt pour demander des explications à Zidane et à Cannavaro? C'est ça qui me pose problème et devrait prioritairement interpeller les médias."

On rappellera la gaffe de Johnny Hallyday qui avait balancé lors d'une interview télévisée avoir croisé Zizou dans un hôpital en Suisse, spécialisé dans la transfusion sanguine. Plus explicite encore, la cas Cannavaro que l'on voit en 1999 dans une chambre, accompagné de deux coéquipiers du club de Parme, entrain de subir une transfusion sanguine dans la plus grande décontraction.

Thomas Bricmont

Dans une interview accordée ce vendredi 7 janvier à Football.fr, le Docteur De Mondenard, ancien médecin du sport , s'est penché sur les cas Zidane et Cannavaro, sans toutefois être dans une logique de dénonciation: "Ce n'est pas Zidane en tant que tel qui m'intéresse, ce n'est pas Cannavaro, ce n'est pas Ronaldo ou un joueur en particulier pour dire "Zidane, sale tricheur!". Ce n'est pas dans ma démarche. J'utilise les exemples pour poser les questions. Dans les cas de Zidane et Cannavaro, ce qui m'interpelle, ce n'est pas de savoir si l'un s'est fait ou pas une transfusion sanguine, ou si l'autre s'est fait une perfusion de Neoton. C'est de m'interroger sur l'immobilisme de la Fifa. Comment se fait-il que cette dernière n'ait pas levé le petit doigt pour demander des explications à Zidane et à Cannavaro? C'est ça qui me pose problème et devrait prioritairement interpeller les médias." On rappellera la gaffe de Johnny Hallyday qui avait balancé lors d'une interview télévisée avoir croisé Zizou dans un hôpital en Suisse, spécialisé dans la transfusion sanguine. Plus explicite encore, la cas Cannavaro que l'on voit en 1999 dans une chambre, accompagné de deux coéquipiers du club de Parme, entrain de subir une transfusion sanguine dans la plus grande décontraction. Thomas Bricmont