La sanction pour une première infraction va passer de 2 à 4 ans de suspension. Il existera une série d'exceptions mais les détails n'ont pas encore été précisés. Le délai de prescription de 8 ans va être allongé: 10 ans pour possession et usage de produits dopants, et 14 ans pour d'autres infractions telle que la prescription et la distribution des produits dopants. L'échantillon B ne sera pas supprimé. "On en a discuté sérieusement, mais nous avons décidé de le conserver", a confirmé Natalia Zhelanova, responsable de l'agence russe antidopage. (LEON NEAL)

La sanction pour une première infraction va passer de 2 à 4 ans de suspension. Il existera une série d'exceptions mais les détails n'ont pas encore été précisés. Le délai de prescription de 8 ans va être allongé: 10 ans pour possession et usage de produits dopants, et 14 ans pour d'autres infractions telle que la prescription et la distribution des produits dopants. L'échantillon B ne sera pas supprimé. "On en a discuté sérieusement, mais nous avons décidé de le conserver", a confirmé Natalia Zhelanova, responsable de l'agence russe antidopage. (LEON NEAL)